Les enfants seraient moins naïfs qu'on le croit

Les enfants seraient moins naïfs qu'on le croit

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Entre 4 et 5 ans, les tout-petits développeraient rapidement leur capacité à évaluer la fiabilité d’un adulte selon une étude de l’Université Concordia.
Agence Science-Presse

20 octobre 2014 | Entre 4 et 5 ans, les tout-petits développeraient rapidement leur capacité à évaluer si un adulte est fiable ou non, démontre une étude réalisée par une chercheuse de l’Université Concordia.

En effet, les enfants âgés de près de 5 ans feraient plus confiance à une personne hésitante qui a eu raison dans le passé qu’à une personne confiante qui s’est déjà trompée. Au contraire, les enfants qui ont tout juste 4 ans sont susceptibles de croire autant l’une que l’autre.

Les tout-petits se posent principalement deux questions pour déterminer si un individu est fiable : a-t-il eu raison dans le passé et semble-t-il sûr de lui? Cependant, lorsque ces deux critères entrent en conflit, les enfants de 4 ans ne savent pas auquel se fier. En atteignant l’âge de 5 ans, ils réaliseraient alors qu’une personne qui a l’habitude de dire la vérité est plus fiable que quelqu’un qui affiche un air confiant, propose la scientifique. Les élèves de maternelle seraient donc loin d’être crédules et évalueraient relativement bien les sources d’information.

Lors de cette étude, 96 enfants âgés de 4 et 5 ans ont visionné de courtes vidéos où deux femmes parlaient d’animaux connus. L’une disait la vérité, mais avec une voix hésitante, alors que l’autre faisait des erreurs d’une voix assurée. Les tout-petits regardaient ensuite d’autres vidéos où ces deux mêmes personnes parlaient d’animaux qu’ils ne connaissaient pas. Ils devaient alors dire laquelle leur semblait plus crédible.

Sources : Eurekalert et PLOS ONE

Partager

À lire aussi