Les tout-petits utiliseraient les probabilités pour faire des choix

Les tout-petits utiliseraient les probabilités pour faire des choix

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Dès 2 ans, les enfants seraient capables de choisir la tactique la plus efficace pour parvenir à un but précis simplement en regardant faire les autres.
Agence Science-Presse

5 septembre 2014 | Dès 2 ans, les enfants seraient capables de choisir la tactique la plus efficace pour parvenir à un but précis simplement en regardant faire les autres. Ils utiliseraient même de manière intuitive les probabilités, avancent des chercheurs américains.

Pour arriver à ce constat surprenant, les chercheurs ont d’abord fait un jeu avec 32 enfants. Le jeu consistait à libérer une petite balle par un mécanisme électronique en déposant un objet – une demi-lune ou un cylindre – sur un support. La demi-lune favorisait plus souvent, mais pas toujours, le déclenchement du mécanisme (voir la vidéo).

Le chercheur jouait devant l’enfant, puis le laissait jouer seul. Or, dès le départ, 7 enfants sur 10 ont choisi spontanément l’objet le plus efficace : la demi-lune.

Afin de s’assurer que les enfants n’optaient pas pour la demi-lune parce que les adultes la choisissaient plus souvent, les chercheurs ont ensuite proposé cette même expérience légèrement modifiée à 32 autres enfants. Dans ce cas-ci, les chercheurs ont joué plus souvent avec le cylindre qu’avec la demi-lune. Résultat : 7 enfants sur 10 ont à nouveau choisi la demi-lune.

Selon les auteurs de l’étude, les tout-petits peuvent comprendre les relations de cause à effet, et ce, même si les personnes qu’ils observent font parfois des erreurs. Ces résultats démontrent aussi que les enfants n’apprennent pas seulement par essais et erreurs et qu’ils n’ont pas toujours besoin de consignes verbales pour comprendre, soutiennent-ils.


Sources : Eurekalert et Developmental Science

Crédit photo : Institute for Learning and Brain Sciences, University of Washington

Partager

À lire aussi