Les tout-petits visitent les musées à leur manière

Les tout-petits visitent les musées à leur manière

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Les tout-petits ne mémorisent pas l’information présentée, mais en utilisant leur corps pour l’explorer, ils apprendraient à interagir.
Agence Science-Presse

4 août 2014 | Vous pensez que votre tout-petit n’a pas appris grand-chose lors de votre visite au musée du train ou au centre des sciences naturelles? Ce n’est pas ce que pense une chercheuse britannique qui a observé une dizaine d’enfants de moins de 3 ans déambuler dans des lieux d’exposition.

Elle a remarqué que les tout-petits utilisaient avant tout leur corps pour apprivoiser l’endroit visité. Par exemple, ils sautaient sur les lumières encastrées dans le plancher, ils grimpaient sur les bancs et ils touchaient aux grilles sur le sol. La présence d’autres enfants du même âge les incitait aussi à explorer davantage les lieux.

La chercheuse a observé qu’à chaque nouvelle visite, les enfants étaient de plus en plus aventureux et qu’ils s’orientaient plus facilement. Ils répétaient aussi souvent les mêmes actions, se créant ainsi des traditions associées aux musées visités.

Bien sûr, les jeunes enfants ne mémorisent pas l’information présentée dans une exposition, concède-t-elle. Toutefois, en utilisant tout leur corps pour l’explorer, ils apprendraient à interagir avec ce nouveau lieu et à lui donner un sens. La chercheuse croit qu’il est donc avantageux pour les tout-petits de visiter souvent des lieux d’exposition.

Cette étude repose sur l’observation de 8 familles lors de visites au musée, à raison de 4 à 10 fois durant l’année. Il s’agissait de musées locaux et gratuits traitant d’art, d’histoire, d’archéologie et de sciences naturelles.


Sources : The Conversation et Journal of Early Childhood Literacy

Partager

À lire aussi