Père au foyer, un choix qui gagne en popularité

Père au foyer, un choix qui gagne en popularité

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


De plus en plus de pères américains demeurent à la maison avec leurs enfants, selon un rapport publié par le Centre de recherches Pew.
Agence Science-Presse

1er août 2014 | De plus en plus de pères américains demeurent à la maison avec leurs enfants, selon un rapport publié par le Centre de recherches Pew.

En 2012, 16 % des parents qui ont choisi de rester à la maison étaient des hommes, comparativement à 10 % en 1989. Cette augmentation représente 1 million de papas de plus à la maison. Le chômage et la récession expliquent en partie cette augmentation, mais le désir de s’occuper des enfants serait malgré tout la principale cause. En effet, 21 % des hommes au foyer disent avoir fait ce choix pour prendre soin de leur famille. C’est 4 fois plus qu’en 1989.

Même si les pères à la maison sont maintenant plus nombreux, leur rôle reste toutefois peu valorisé. Selon un sondage mené aux États-Unis en 2013, 51 % des répondants croient que les enfants profitent davantage de la présence de leur mère à temps plein à la maison, contre seulement 8 % pour les pères. Ces derniers étaient aussi 2 fois plus nombreux à ne pas détenir de diplôme d’études secondaires et la moitié d’entre eux vivaient dans la pauvreté.

Ces résultats sont basés sur le supplément social et économique annuel du sondage sur la population actuelle réalisé en mars de chaque année auprès d’environ 90 000 ménages américains.

Quelques statistiques canadiennes
  • Dans 11 % des familles canadiennes, le père est resté au foyer en 2010.
  • 80 % des nouveaux pères québécois ont pris ou avaient l’intention de prendre un congé parental en 2012.
  • 9 % des nouveaux pères canadiens (à l’exception de ceux du Québec) ont pris ou avaient l’intention de prendre un congé parental en 2012.


Sources : boston.com, PewResearch Center et Statistique Canada

Partager

À lire aussi