Mères actives, enfants actifs

Mères actives, enfants actifs

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Un tout-petit a plus de chance d’être actif physiquement si sa mère l’est elle aussi.
Agence Science-Presse

28 mars 2014 | Un tout-petit a plus de chance d’être actif physiquement si sa mère l’est elle aussi, indique une étude britannique.

Des chercheurs ont en effet démontré que pour chaque heure d’activité pratiquée par la mère, son enfant bouge lui-même 10 minutes de plus par jour. Même si cette augmentation est minime, elle pourrait avoir un impact positif à long terme sur la santé des tout-petits, croient-ils.

Les auteurs de l’étude ont aussi noté que le niveau d’activité des femmes diminuait avec l’arrivée des enfants. En effet, seulement 53 % des mères pratiqueraient au moins 30 minutes d’activité physique modérée ou intense par jour. À la lumière de ces résultats, les chercheurs suggèrent d’encourager les mères à bouger davantage pour inculquer de bonnes habitudes à leurs enfants dès leur plus jeune âge, car ceux-ci ne sont pas nécessairement actifs de nature.

Pour arriver à ces conclusions, l’activité physique de 554 mères et de leur enfant, âgé de 4 ans, a été évaluée grâce au port d’un moniteur qui enregistrait le rythme cardiaque et le niveau d’activité 24 heures sur 24, pendant une période pouvant aller jusqu’à 7 jours.


Sources : Science Daily et Pediatrics

Partager

À lire aussi