Études: votre enfant a-t-il droit à un BEC?

Études: votre enfant a-t-il droit à un BEC?

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Près de 70 % des familles québécoises qui sont admissibles au Bon d’études canadien n’y ont pas souscrit.

19 mars 2014 – Peu connu des parents, le Bon d’études canadien (BEC) du gouvernement fédéral permet aux enfants de familles à faible revenu de récolter jusqu’à 2 000 $ pour leurs études postsecondaires.

Selon l’organisme SmartSaver, 68 % des familles québécoises qui sont admissibles au BEC n’y ont pas souscrit. Au total, c’est 310 000 enfants québécois qui ne reçoivent pas cet argent qui pourrait les aider à payer une partie de leurs études après le secondaire.

Qui est admissible au Bon d’études canadien?

Cette aide financière est destinée aux enfants canadiens nés à partir de 2004. Pour avoir droit au BEC, une famille doit avoir un revenu net inférieur à 43 953 $. Au départ, le BEC donne droit à 500 $. Ensuite, durant 15 ans, un montant de 100 $ sera versé annuellement.

Pour être admissible au programme, il suffit d’ouvrir un régime enregistré d’épargne-études (REEE) auprès d’un fournisseur autorisé qui servira au versement du BEC. Les parents n’ont pas l’obligation de contribuer au REEE.

Pour les enfants qui répondent aux critères, mais qui ne sont pas inscrits, il n’est pas trop tard : les montants auxquels ils ont droit seront versés de façon rétroactive.


Sources : SmartSaver et Service Canada

 

Équipe Naîtreetgrandir.com

Naitre et grandir.com

 

Partager

À lire aussi