Enlever les bancs de parc inciterait les parents à bouger plus

Enlever les bancs de parc inciterait les parents à bouger plus

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Enlever les bancs des parcs d’enfants ferait bouger davantage les parents.
Agence Science-Presse

17 mars 2014 | Il existerait un moyen très simple pour faire bouger les adultes qui accompagnent les tout-petits au parc : enlever les bancs des parcs d’enfants, concluent des chercheurs américains.

Ces derniers ont observé que lorsque les parents et les éducatrices accompagnent les enfants au parc, ils s’assoient souvent à proximité de l’aire de jeux pour les surveiller. Les chercheurs ont voulu savoir ce qui arriverait s’ils retiraient ces bancs.

Leurs résultats montrent que les parents se sont mis à marcher aux côtés de leur enfant, à le pousser lorsqu’il était assis sur une balançoire, à jouer avec lui, à l’aider à grimper sur les structures et même parfois à jouer avec lui au frisbee ou au football. Les auteurs de l’étude ont ainsi estimé que les parents avaient 23 fois plus de chances de bouger s’ils ne pouvaient pas s’asseoir.

Selon les chercheurs, il s’agit d’un changement bénéfique, simple et peu coûteux qui pourrait même améliorer les interactions sociales entre parents. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’absence de bancs n’a pas écourté les visites au parc et a suscité très peu de plaintes.

Par contre, enlever les bancs de parc n’a eu aucun effet sur le niveau d’activité des enfants, car ils sont déjà très actifs lorsqu’ils jouent au parc. Les chercheurs font toutefois remarquer qu’aller au parc avec un frère, une sœur ou un copain fait bouger davantage les enfants.


Sources : Reuters et PreventiveMedicine

Partager

À lire aussi