Impôts: 10 cadeaux fiscaux pour votre famille

Impôts: 10 cadeaux fiscaux pour votre famille

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Voici un petit tour d’horizon des crédits d’impôt et autres mesures d’allègement fiscal offerts aux parents par les gouvernements québécois et canadien.

 

5 mars 2014 | Élever un enfant coûte cher. Une raison de plus d’exiger tous les montants auxquels vous avez droit sur votre prochaine déclaration de revenus. Petit tour d’horizon des crédits d’impôt et autres mesures d’allègement fiscal qui soulagent le portefeuille parental.

Frais de garde

Crédit d’impôt remboursable (provincial et fédéral)

Les frais de garde de tout enfant âgé de moins de 16 ans sont déductibles d’impôt. Au fédéral, c’est le parent qui a le revenu net le moins élevé des deux qui pourra déduire ces frais. Au provincial, le taux applicable du crédit d’impôt (entre 26 et 75 %) dépend du revenu familial. Le crédit peut être réparti entre les deux parents. (Attention : si vos enfants ont une place en garderie à 7 $, vous ne pouvez pas profiter du crédit d’impôt au provincial.)

Crédit d’impôt pour enfants

Crédit d’impôt non remboursable (fédéral)

Un des deux parents peut demander un crédit d’impôt de 2 234 $ pour chacun des enfants de moins de 18 ans de votre famille. Que vous habitiez ou non avec l’autre parent de vos enfants, vous devez décider quel parent aura droit au crédit, sinon aucun n’y aura droit.

Condition physique des enfants

Crédit d’impôt non remboursable (fédéral)

Si votre enfant de moins de 16 ans participe à un programme hors cursus scolaire qui développe sa force musculaire, son endurance, sa souplesse ou son équilibre dans un cadre structuré sur au moins 8 semaines (ou 5 jours consécutifs dans le cas de camps de vacances), les coûts de ce programme sont admissibles à un crédit d’impôt fédéral de 15 % des frais acceptés, jusqu’à un maximum de 500 $ par enfant.

Activités artistiques des enfants

Crédit d’impôt non remboursable (fédéral)

Votre enfant de moins de 16 ans préfère les activités artistiques ou intellectuelles? Les frais liés à celles-ci sont aussi admissibles à un crédit d’impôt fédéral, pourvu qu’elles soient pratiquées dans un contexte supervisé, mais extrascolaire, qui s’échelonne sur au moins 8 semaines ou, dans le cas des camps de vacances, 5 jours. Les conditions du crédit sont les mêmes que celles pour la condition physique des enfants : 15 % des frais admissibles, maximum de 500 $ par enfant.

Activités des jeunes

Crédit d’impôt remboursable (provincial)

Québec aussi récompense l’inscription de votre enfant à toute activité physique, artistique et culturelle grâce à ce nouveau crédit provincial. Cette année, le maximum des frais admissibles s’établit à 100 $. Il augmentera graduellement jusqu’à 500 $ en 2017. Le crédit correspond au montant le moins élevé entre 20 % des dépenses admissibles et le montant plafond de 100 $.

Parents aux études

Mesure d’allègement fiscal (provincial et fédéral)

Vous retournez aux études? Le Régime fédéral d’encouragement à l’éducation permanente (REEP) vous permet de retirer dans vos REER jusqu’à 10 000 $ par année sans payer d’impôt pour financer un programme d’études à temps complet. De son côté, l’État québécois n’offre pas de crédit d’impôt à proprement parler, mais propose une série de mesures fiscales (déductions des dépenses, etc.) visant à alléger votre charge financière pendant que vous étudiez.

Allocation-logement

Allocation (provincial)

Ce programme consiste en une aide financière versée par le gouvernement du Québec aux ménages à faible revenu qui consacrent une part trop importante de leur revenu à leur loyer. Le montant peut atteindre 80 $ par mois. Pour y être admissible, votre revenu familial ne doit pas dépasser 24 729 $ et votre loyer mensuel doit être supérieur à 460 $.

Prestation fiscale pour le revenu de travail

Crédit d’impôt remboursable (provincial et fédéral)

Accordé par le gouvernement fédéral, ce crédit d’impôt remboursable vise à offrir un allègement fiscal aux travailleurs et aux familles de travailleurs à faible revenu. Québec offre également une prime au travail similaire : un couple à faible revenu avec au moins 1 enfant peut obtenir jusqu’à 2 968 $.

Fertilité

Crédit d’impôt remboursable (provincial)

Au Québec, 50 % des frais payés pour l’insémination artificielle ou la fécondation in vitro sont admissibles à un crédit d’impôt remboursable d’un maximum de 10 000 $ que vous pouvez partager avec votre conjoint. Ces frais ne doivent toutefois pas être inclus dans votre calcul pour le crédit d’impôt provincial pour les frais médicaux.

Frais d’adoption

Crédit d’impôt (provincial et fédéral)

Au Québec, le crédit d’impôt pour frais d’adoption correspond à 50 % des frais admissibles payés par vous ou votre conjoint, jusqu’à un crédit maximum de 10 000 $ par enfant. Au Canada, le crédit d’impôt pour frais d’adoption (CIFA) est un crédit non remboursable qui correspond au produit obtenu en multipliant le montant demandé par le taux d’imposition du revenu le plus bas (15 % en 2013). Le montant maximum pour 2013 est de 11 669 $.

 

Équipe Naître et grandir

Naitre et grandir.com

 

Ressources

Note : les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

 

Partager

À lire aussi