Allergies: des oeufs et du poisson dès 6 mois, même pour les bébés à risque

Allergies: des oeufs et du poisson dès 6 mois, même pour les bébés à risque

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Retarder l’introduction d’aliments allergènes n’aurait pas d’effet protecteur contre les allergies, même chez les enfants ayant un parent allergique.

10 janvier 2014 - Les bébés peuvent consommer des aliments allergènes dès l’âge de 6 mois, y compris les bébés à haut risque d’allergie, indique la Société canadienne de pédiatrie (SCP) dans un récent avis.

Retarder l’introduction d’aliments allergènes comme les arachides, les oeufs ou le poisson n’aurait pas d’effet protecteur contre les allergies, même chez les enfants ayant un parent allergique. Une introduction tardive de ces aliments pourrait même « accroître le risque d’allergie alimentaire », peut-on lire dans le document de la SCP.

En 2000, l’American academy of pediatrics (AAP) recommandait de retarder l’introduction des aliments présentant un risque d’allergie. Cette recommandation n’était toutefois pas fondée sur des données scientifiques, mais plutôt sur des avis d’experts.

En 2008, l’AAP a revu sa position et a publié de nouvelles directives. Plusieurs regroupements de professionnels de la santé ont emboîté le pas et ont revu leurs recommandations au cours des dernières années.

Aucune donnée probante n’a non plus démontré que le fait d’éviter des aliments allergènes durant la grossesse et l’allaitement prévenait le risque d’allergie chez les bébés.

Selon la SCP, il est important qu’un bébé soit exposé plusieurs fois par semaine à un nouvel aliment pour maintenir la tolérance. Il est aussi déconseillé de procéder à des tests d’allergie avant que l’enfant ait consommé un aliment en raison du risque élevé de résultats faux positifs.

 

Source : Société canadienne de pédiatrie

 

Équipe Naître et grandir

Naitre et grandir.com

Partager

À lire aussi