Le retour de la rougeole: les voyages à l'étranger en cause?

Le retour de la rougeole: les voyages à l'étranger en cause?

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Le nombre de cas de rougeole a presque triplé en 2013 aux Etats-Unis.

Agence Science-Presse – Le nombre de cas de rougeole a presque triplé en 2013 aux États-Unis, selon un rapport des Centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies.

Alors que 60 cas sont habituellement recensés par année, 175 cas ont été rapportés jusqu’à maintenant cette année.

La rougeole était en voie de disparition depuis l’an 2000. Selon le rapport américain, l’apparition de nouveaux cas de rougeole serait due aux déplacements des voyageurs dans des régions du monde où sévit toujours le virus. La moitié des cas rapportés en 2013 aux États-Unis serait survenue à la suite d’un voyage en Europe.

Après avoir contracté la maladie, les voyageurs contamineraient à leur retour à la maison des individus non vaccinés. Ainsi, aussi longtemps que certains pays seront aux prises avec la rougeole, sa propagation demeurera une préoccupation à l’échelle nationale, croient les auteurs du rapport.

Pour contrer cette infection, la vaccination doit être mise de l’avant afin d’augmenter l’immunité de groupe, plaident-ils. L’augmentation du nombre de parents hésitant à faire vacciner leur enfant affaiblit toutefois cette stratégie, croient-ils.

Un enfant sur cinq qui contracte la rougeole est hospitalisé, soulignent les experts. En 2011, le Québec a connu une épidémie de rougeole : 776 cas avaient été déclarés. Les autorités de santé publique québécoises recommandent que les tout-petits soient vaccinés contre cette maladie à 12 mois et à 18 mois.


Sources : Medical News Today et Reuters

Partager

À lire aussi