Langage: favoriser les interactions plutôt que la télévision

Langage: favoriser les interactions plutôt que la télévision

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Les tout-petits retiendraient très peu les nouveaux mots qu’ils entendent à la télévision, parce qu’ils ne peuvent pas interagir directement avec d’autres.

Agence Science-Presse | Les tout-petits retiendraient très peu les nouveaux mots qu’ils entendent à la télévision parce qu’ils ne peuvent pas interagir directement avec d’autres, conclut une petite étude américaine.

Les chercheurs ont tenté d’enseigner des nouveaux mots à 36 enfants âgés de 2 ans selon trois approches : en conversant avec une personne, en interagissant avec une personne sur un écran d’ordinateur à l’aide d’une webcam (Skype) ou en regardant une vidéo à la télévision.

Ils ont observé que les enfants qui s’adressaient à une personne, directement ou via Skype, ont réussi à mémoriser des mots alors que ceux qui ont seulement regardé la télévision n’y sont pas parvenus.

Ces résultats démontrent l’importance pour les enfants d’interagir directement avec une personne dans le processus d’apprentissage du langage, ce que ne permet pas la télévision, concluent les chercheurs.


Source : EurekAlert et Child development

4 octobre 2013

Partager

À lire aussi