Le bagage génétique des enfants influencerait les pratiques parentales

Le bagage génétique des enfants influencerait les pratiques parentales

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Des chercheurs estiment que 23 % des différences dans les pratiques parentales sont dues à la génétique de l’enfant.

Agence Science-Presse | Les enfants naissent avec un bagage génétique qui aurait une influence sur les pratiques parentales, selon des chercheurs israéliens.

Plusieurs études ont analysé l’impact des interventions parentales sur le comportement des enfants, mais cette équipe de recherche a plutôt voulu vérifier l’inverse : est-ce que les traits de caractère d’un enfant qui sont influencés par les gènes peuvent avoir un impact sur la façon qu’auront ses parents de l’élever?

En passant en revue 32 études différentes – des données qui portaient sur 14 600 paires de « vrais et faux jumeaux » - les chercheurs ont estimé que 23 % des différences dans les pratiques parentales étaient dues à la génétique des enfants. Par exemple, les parents qui ont un enfant asocial n’interviendront pas de la même manière auprès de lui que ceux qui ont un enfant sociable.

Les parents ne peuvent donc pas s’attribuer toute la responsabilité des comportements de leur enfant, estiment les chercheurs. Le caractère unique de chacun appelle à une diversité d’interventions, même au sein d’une famille.

Bien sûr, les gènes ne dictent pas tout. L’environnement dans lequel l’enfant évolue joue un rôle important. Ainsi, le milieu socioéconomique, culturel et familial expliquerait plus de 40 % des différences entre les pratiques parentales. Enfin, les chercheurs évaluent à 34 % les différences dues aux éléments de l’environnement propres à chaque enfant (par exemple les amis ou l’établissement scolaire).


Source : Science Daily

9 septembre 2013

Partager

À lire aussi