Avoir la liberté de partager rendrait plus généreux

Avoir la liberté de partager rendrait plus généreux

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Les enfants à qui on laisse le choix de partager ou non seraient plus enclins à le faire à nouveau dans le futur, rapporte une récente étude américaine.

Agence Science-Presse |Les enfants à qui on laisse le choix de partager ou non seraient plus enclins à le faire à nouveau dans le futur, rapporte une récente étude américaine.

Des chercheurs ont réparti en 3 groupes des enfants âgés de 3 et 5 ans à qui ils avaient remis en cadeau un autocollant. Dans le premier groupe, les enfants pouvaient choisir de conserver l’autocollant ou de l’offrir pour consoler une marionnette triste. Dans le deuxième, ils devaient soit donner l’autocollant à la marionnette, soit le rendre aux chercheurs. Enfin, ceux du troisième groupe devaient remettre leur cadeau à la marionnette.

Dans tous les groupes, la majorité des enfants a accepté d’offrir l’autocollant à la marionnette. Cependant, les enfants du premier groupe, qui avaient été soumis au choix le plus difficile, se sont montrés beaucoup plus généreux lorsqu’ils ont eu à nouveau l’occasion de partager.

Selon les chercheurs, lorsqu’un enfant doit prendre une décision difficile, il aurait l’opportunité d’en apprendre davantage sur sa personnalité. L’enfant développerait alors une image positive et généreuse de lui-même ce qui favoriserait de meilleures interactions avec les autres par la suite.


Sources : Science Daily et Psychological Science

28 août 2013

Partager

À lire aussi