Couper le cordon: rien ne presse

Couper le cordon: rien ne presse

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Attendre 2 à 3 minutes après la naissance pour couper le cordon ombilical des bébés améliorerait leur santé.

Agence Science-Presse | Attendre 2 à 3 minutes après la naissance pour couper le cordon ombilical des nourrissons pourrait améliorer leur santé, indique une récente étude.

Après leur première inspiration, les bébés n’auraient plus besoin de leur cordon ombilical. C’est pourquoi les médecins procèderaient rapidement à son clampage, une manœuvre pour couper le cordon et ainsi arrêter la circulation du sang entre le placenta et le bébé. Une récente étude révèle toutefois que retarder ce geste de 2 à 3 minutes après l’accouchement serait avantageux pour la santé des bébés sains et nés à terme.

Attendre pour couper le cordon présenterait en effet de nombreux bénéfices : des taux d’hémoglobine supérieurs chez les nouveau-nés lors de leurs 2 premiers jours de vie, une réduction du risque de carence en fer jusqu’à 6 mois après l’accouchement et un poids à la naissance plus élevé. Même si couper le cordon plus d’une minute après la naissance augmente les risques de jaunisse du nourrisson nécessitant un traitement par photothérapie, les avantages du clampage tardif dépassent ses risques. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande d’ailleurs de couper le cordon de 1 à 3 minutes après la naissance.

Selon les données de recherche, un clampage tardif n’augmenterait pas les risques d’hémorragie postpartum pour les mères. Si vous souhaitez que le cordon ombilical de votre nouveau-né ne soit pas coupé immédiatement après sa naissance, inscrivez-le dans votre plan de naissance.

Source : Santé Log

5 août 2013

Partager

À lire aussi