Dépression du père: un couple solide, un plus pour les enfants

Dépression du père: un couple solide, un plus pour les enfants

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Une grande complicité entre les parents protégerait les enfants des effets négatifs d’une dépression vécue par le père.

Agence Science-Presse | Une grande complicité entre les parents protégerait les enfants des effets négatifs d’une dépression vécue par le père, avance une récente étude américaine.

Des chercheuses ont observé la qualité des différentes relations (mère-enfant, père-enfant, mère-père) au sein de 606 familles dont un parent vivait une dépression. Ces données ont été recueillies alors que les enfants étaient âgés de 4 ans et demi et de 6 ans.

Les chercheuses ont remarqué que lorsque les parents étaient complices et dialoguaient, le soutien de la mère aidait les pères dépressifs à conserver une bonne relation avec leurs enfants. Toutefois, ce constat n’a pas été observé dans les familles où la mère vivait une dépression. Cette différence s’expliquerait par le fait que les mères dépressives reçoivent souvent moins de soutien de leur conjoint. De plus, les mères atteintes de dépression auraient tendance à davantage ruminer, ce qui affecterait la relation avec leurs enfants.

La dépression expliquée aux enfants


Source : Santé log et Developmental Psychology

31  mai 2013

Partager

À lire aussi