Le salaire familial : un indice de bonne santé?

Le salaire familial : un indice de bonne santé?

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Des chercheurs québécois ont fait une surprenante découverte : le revenu des parents aurait un impact sur les maladies chroniques des enfants.

Agence Science-Presse | Des chercheurs québécois ont fait une surprenante découverte : le revenu des parents aurait un impact sur le traitement des maladies chroniques des enfants.

Les chercheurs sont arrivés à cette conclusion après avoir découvert que le contrôle du taux de glycémie des enfants souffrant de du diabète de type 1 variait en fonction du revenu des parents. En effet, plus le salaire familial était élevé, plus le taux de glycémie était bien contrôlé et mieux se portaient les enfants.

Ils ont aussi remarqué que les enfants des familles les plus pauvres risquaient de souffrir deux fois plus d’une affection aux yeux entraînant la cécité à l’âge adulte, une complication liée au diabète de type 1.

« Notre étude démontre que malgré l’accès à des soins de santé gratuits, il existe une disparité marquée entre l’état de santé des enfants atteints de diabète de type 1, selon qu’ils proviennent d’un milieu riche ou pauvre », explique le docteur Johnny Deladoëy, responsable des travaux.

Le docteur Deladoëy et son équipe sont parmi les premiers à avoir étudié la question dans un contexte de soins de santé gratuits. Une autre étude effectuée en Ontario, qui vient aussi d’être publiée, est arrivée à des conclusions semblables.

À la lumière de ces résultats, les chercheurs recommandent d’offrir plus de soutien aux familles défavorisées en augmentant le suivi médical auprès des enfants malades.

Source : Forum

Mise à jour : 23 avril 2013, 12 :00 pm

Partager

À lire aussi