Les raisons qui poussent les parents à introduire les aliments plus tôt

Les raisons qui poussent les parents à introduire les aliments plus tôt

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Une récente étude américaine révèle que 4 parents sur 10 introduiraient les aliments complémentaires avant l’âge de 4 mois

Agence Science-Presse | Une récente étude américaine, menée auprès de 1 334 mères, révèle que 4 parents sur 10 introduiraient les aliments complémentaires avant l’âge de 4 mois alors que les pédiatres recommandent d’attendre à 6 mois.

Les raisons les plus souvent invoquées par les mamans qui avaient introduit hâtivement les aliments solides étaient :

  • « Mon bébé est assez vieux. »
  • « Mon bébé est toujours affamé. »
  • « Mon bébé veut manger la même nourriture que moi. »
  • « Je veux que mon bébé fasse ses nuits. »
  • « Mon médecin m’a dit que mon bébé pouvait manger. »
  • « Je veux donner autre chose que du lait (ou de la formule) à mon bébé. »

Par ailleurs, les chercheurs ont remarqué que les mères qui allaitent étaient 2 fois moins nombreuses à introduire des aliments complémentaires de manière précoce.

Les experts recommandent d’attendre 6 mois parce qu’avant cet âge, l’organisme de la plupart des bébés n’est pas prêt à recevoir des aliments solides. Pour manger, les bébés doivent aussi être capables de s’asseoir et de resserrer les lèvres autour de la cuillère, rappellent les auteurs de l’étude.


Source : Pediatrics

11 avril 2013

Partager

À lire aussi