Difficile de faire des choix à 3 ans

Difficile de faire des choix à 3 ans

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Un enfant peut douter dès l’âge de 3 ans de son choix et s’abstenir de prendre une décision, selon une nouvelle étude.

19 mars 2013 - Un enfant peut douter de son choix dès l’âge de 3 ans et s’abstenir de prendre une décision, rapporte une récente étude américaine.

Des experts soutiennent que les jeunes enfants ne sont généralement pas capables d’introspection avant l’âge de la maternelle. Mais ils auraient tort, selon cette nouvelle étude : cette faculté surviendrait bien plus tôt.

Les chercheuses ont montré des dessins d’objets imprécis à 88 enfants âgés de 3 ans à 5 ans et leur ont demandé de faire des choix.

Les résultats démontrent que plus ils sont vieux, plus ils sont capables d’affirmer leurs doutes, mais cette aptitude serait déjà présente à 3 ans. Selon les chercheuses, les enfants d’âge préscolaire reconnaissent lorsqu’ils risquent de faire une erreur. Ils peuvent alors changer de stratégie lorsqu’ils ne sont pas confiants afin d’éviter de se tromper.

« C’est important, car cela signifie que les jeunes enfants n’ont pas toujours besoin de se fier à leurs parents ou à leurs éducateurs pour ajuster leur comportement », affirme Kristen Lyons, co-auteure de l’étude.

Si les parents portent une attention à la confiance (ou au doute) que le jeune enfant ressent face à ses choix, cela aura un effet positif, soutient la chercheuse. Elle recommande d’ailleurs d’aider l’enfant à pratiquer cette habileté en l’encourageant à s’interroger sur son niveau de confiance (ex. : Penses-tu que tu as fait le bon choix?) afin de devenir plus stratégique dans ses décisions.

 

Isabelle Burgun – Agence Science-Presse

Partager

À lire aussi