Comment le langage aide les enfants à contrôler leur colère

Comment le langage aide les enfants à contrôler leur colère

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Avoir de bonnes habiletés langagières aiderait les enfants à communiquer verbalement leurs besoins plutôt que d’avoir recours aux émotions.

11 janvier 2013 - Des chercheurs américains ont soumis des enfants à une « rude » épreuve afin de comprendre le rôle du langage dans leur capacité à gérer leur frustration et leur colère.

L’étude a été menée auprès de 120 enfants qui ont été suivis de l’âge de 18 mois à 48 mois. Au cours de cette recherche, les chercheurs ont donné un cadeau aux bambins et leur ont demandé d’attendre que leur mère ait fini de remplir un questionnaire avant de l’ouvrir.

Ils ont ensuite observé le comportement des enfants durant l’« interminable » attente de 8 minutes afin de déceler tout signe extérieur de colère (moue, sourcils froncés, grognements).

Les enfants qui avaient de meilleures capacités langagières au début de l’étude et dont le langage s’était développé plus rapidement ont exprimé moins de colère.

Les bambins ayant réussi à patienter ont utilisé l’une ou l’autre de ces deux stratégies : demander l’aide de leur mère ou se distraire par eux-mêmes.

À 3 ans, les enfants ont davantage eu recours à la première stratégie, demandant à leur mère : « As-tu bientôt fini? » ou « Je me demande ce qu’il y a dans cette boîte ».

Pour leur part, les enfants de 4 ans ont réussi à passer le temps en concentrant leur esprit sur autre chose : compter des objets à voix haute ou s’inventer une histoire, par exemple.

Selon les auteurs de l’étude, avoir de bonnes habiletés langagières aide les enfants à exprimer calmement leurs besoins plutôt que d’utiliser la colère pour arriver à leurs fins. Et ceux qui s’expriment plus facilement seraient aussi plus enclins à utiliser leur imagination pour faire passer le temps.

 

Marie-Claude Ouellet – Agence Science-Presse

Partager

À lire aussi