« T'es plus mon ami! »

« T'es plus mon ami! »

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Déjà à l’âge de 2 ans, les enfants développeraient des stratégies pour mettre fin aux disputes et se réconcilier.

26 juillet 2012 - Les disputes font partie de la vie des enfants. Mais déjà à l’âge de 2 ans, ils développeraient des stratégies pour y mettre fin et se réconcilier avec leurs partenaires de jeu, rapporte une petite étude australienne.

Crier et rester ferme sont les deux stratégies que privilégieraient les enfants lorsque survient un conflit. La plupart des disputes se déroulent toutefois sans violence ou agression. C’est la conclusion à laquelle sont arrivées des chercheuses qui voulaient comprendre quelles étaient les origines des disputes des jeunes enfants et comment ils parvenaient à les résoudre.

Pour ce faire, elles ont suivi durant toute une année, à la garderie, 8 enfants âgés entre 2 ans et 3 ans. Les quatre paires d’amis étaient invitées à jouer à tour de rôle – pour les inciter indirectement à se disputer – dans un coin jeu.

Les chercheuses ont filmé le jeu – et les disputes — entre les enfants tandis que l’éducatrice avait comme consigne d’intervenir uniquement en cas de risque de blessure ou de détresse d’un des enfants.

Les enfants se sont principalement disputés pour la possession d’un jouet (quatre fois sur cinq). Dans 20 % des cas, la dispute était plutôt initiée par le comportement d’un des enfants. Quand les enfants se disputaient pour un jouet, le conflit durait moins longtemps.

Il ressort que crier reste la première option de tous les enfants. Ils se disputent aussi moins souvent avec leur meilleur ami qu’avec leurs autres camarades. Les filles se disputent plus et plus longtemps que les garçons. Et les garçons crient plus que les filles qui choisiront plus souvent de rester sur leurs positions.

À la fin de la dispute, il y a presque toujours un gagnant et un perdant qu’il s’agisse d’un conflit entre filles ou entre garçons.

Pour aider les enfants à résoudre leurs conflits, les experts recommandent aux parents de :

  • se placer au niveau de l’enfant et d’aller chercher son attention;
  • de communiquer avec calme et respect;
  • de laisser du temps à l’enfant pour traiter l’information;
  • d’avoir de l’empathie pour l’enfant;
  • de lui rappeler avec gentillesse les limites.

 

Isabelle Burgun – Agence Science-Presse

Partager

À lire aussi