Jouer avec les mots pour apprendre à lire

Jouer avec les mots pour apprendre à lire

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


S’amuser avec les sons et les mots accéléraient l’apprentissage de la lecture chez les enfants.

22 mai 2012 - Jouer avec les mots, avant l’entrée à école, pourrait donner un coup de pouce aux jeunes enfants lorsqu’ils apprendront à lire plus tard. Des jeux sur la structure des mots et des phrases pourraient en effet les aider à maîtriser la langue et ses règles à un âge plus précoce, soutient une étude suédoise.

« Le problème sous-jacent [aux problèmes de lecture et d’écriture] serait une conscience limitée des sons qui forment les mots de la langue parlée », explique Ulrika Wolff de l’Université de Göteborg, en Suède. Près de 5 % des enfants scolarisés suédois éprouvent des problèmes d’apprentissage à la lecture et l’écriture, car le décodage des mots leur est difficile.

De précédentes recherches avaient démontré que de s’amuser avec les sons et les mots accélérait l’apprentissage de la lecture chez les enfants en âge de lire. Dans cette présente étude, d’une durée de 3 ans, les chercheurs se sont plutôt intéressés à leurs cadets âgés de 4 ans.

Réalisée auprès de 370 enfants, l’étude consistait à mesurer le niveau d’habileté à comprendre la structure de la langue après 3 ans d’un entraînement phonologique intense, en apprenant, par exemple, à faire rimer les mots.

Des séances quotidiennes de 25 minutes durant 6 semaines ont permis aux chercheurs de se rendre compte qu’au terme d’une année, les enfants « entraînés » avaient une meilleure conscience des mots et de leurs sons. Et cela, même s’ils n’avaient pas encore appris à lire à l’école.

 

Isabelle Burgun – Agence Science-Presse

 

Partager

À lire aussi