Bien emmailloter bébé pour ne pas le blesser

Bien emmailloter bébé pour ne pas le blesser

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Certaines pratiques d’emmaillotage trop serrées risqueraient de blesser les bébés en augmentant le risque de dysplasie de la hanche.

11 mai 2012 - Emmailloter les bébés dans une couverture pourrait nuire à la santé de leurs hanches. Certaines pratiques d’emmaillotage trop serrées risqueraient en effet de blesser les bébés en augmentant le risque de dysplasie de la hanche, met en garde l’Académie américaine de chirurgiens orthopédiques.

La pratique ancienne de l’emmaillotage visait à procurer au nouveau-né un sentiment de sécurité — enveloppé comme dans le ventre de leur maman — et à éviter qu’ils puissent se découvrir en bougeant. Un réputé chirurgien canadien de l’Université de Toronto, Robert Salter, avait été le premier à sonner l’alarme dans les années 1960 sur les dommages d’un emmaillotage inadéquat.

Cette pratique est en vogue aux États-Unis et dans les pays anglo-saxons. « L’Australie a documenté l’augmentation du nombre de dysplasies de la hanche depuis que cette pratique est devenue populaire, mais aux États-Unis nous n’avons pas de méthode pour retracer cette information avec justesse », explique Charles T. Price, professeur de chirurgie orthopédique au Collège de médecine de l’Université du centre de la Floride.

Il est aussi connu que les problèmes de hanche liés à un emmaillotage trop serré surviennent plus souvent en hiver et dans les pays nordiques.

Les pédiatres et les chirurgiens orthopédiques recommandent aujourd’hui des méthodes d’emmaillotage qui n’endommagent pas les hanches du bébé. Les jambes des nouveau-nés doivent pouvoir en effet remuer de bas en haut et les hanches, doivent être également libres de mouvement, pour se développer convenablement, particulièrement au cours des trois premiers mois de vie.

Trois méthodes sécuritaires, laissant les bébés bouger leurs jambes et ne les contraignant pas dans une mauvaise position, sont démontrées dans cette vidéo réalisée par des chercheurs : http://www.youtube.com/watch?v=LLqfRQdUP7k#t=2m10s.


 

Isabelle Burgun – Agence Science-Presse

 

Crédit photo : Olga Bogatyrenko - Dreamstime.com

Partager

À lire aussi