La suce ne nuirait pas à l'allaitement

La suce ne nuirait pas à l'allaitement

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


Plutôt que de détourner les nourrissons du sein maternel, la suce pourrait même aider bébé à le prendre.

4 mai 2012 - Plutôt que de détourner le nourrisson du sein maternel, la suce pourrait même l’aider à le prendre, soutient une récente étude présentée lors du colloque annuel des Sociétés académiques de pédiatrie.

« On a longtemps cru que la suce pouvait interférer avec l’allaitement alors qu’aucune étude ne l’a vraiment prouvé. Notre étude démontre plutôt l’inverse », souligne la pédiatre Laura Kair de l’Université de la Santé et de la Science de l’Orégon (OHSU).

La chercheuse s’est penchée avec son équipe de recherche sur l’alimentation des 2249 nourrissons reçus à l’hôpital de l’OHSU de juin 2010 à août 2011.

Pendant les 6 premiers mois de l’étude, les nourrissons ont été soit exclusivement allaités au sein (79 % des bébés), soit nourris de façon mixte (allaités au sein et/ou nourris au biberon avec un complément de préparation commerciale). L’usage de la suce était toléré pendant cette période et interdit par la suite.

Au terme de l’expérimentation, les chercheurs ont remarqué que l’interdiction d’utiliser la suce avait eu un impact négatif sur l’allaitement. En effet, le nombre de bébés prenant exclusivement le sein avait diminué (de 79 à 68 %) entre les mois de janvier et d’août 2011.

Pour les bébés à la fois allaités au sein et nourris au biberon, de 18 % qu’ils étaient au début de l’étude, ils sont passés à 28 % lorsqu’on a retiré la suce. Le nombre d’enfants nourris exclusivement à la préparation commerciale a lui aussi légèrement augmenté, passant de 1,8 % à 3,4 %.

Les résultats obtenus par cette équipe de chercheurs vont à l’opposé des recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et de l’Initiative des Hôpitaux amis des bébés. Ils soutiennent que pour assurer le succès de l’allaitement, il ne faut donner aucune tétine artificielle ou suce aux bébés nourris au sein.

 

Isabelle Burgun – Agence Science-Presse

 

Partager

À lire aussi