Langage: l'influence des autres enfants

Langage: l'influence des autres enfants

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


26 octobre 2011 - Les enfants d’âge préscolaire qui ont des difficultés de langage s’amélioreraient davantage lorsqu’ils sont mis en contact avec des compagnons qui ont plus de facilité à parler, selon une étude parue dans la revue Child development.

On aurait donc intérêt à faire des groupes dans lesquels se retrouvent ensemble des enfants ayant des compétences langagières plus fortes et plus faibles.

Les résultats de programmes instaurés aux États-Unis - incluant 338 enfants, répartis dans 49 classes - sont probants à cet égard. Des enfants du préscolaire qui avaient passé une année dans une classe où tous avaient de faibles compétences linguistiques ne s’étaient pas améliorés.

Au contraire, lorsque des enfants ayant des lacunes au niveau linguistique avaient passé leur année avec d’autres plus forts, on a remarqué une nette amélioration. Le développement du langage de ces enfants se ferait donc mieux en cotoyant d’autres enfants plus avancés qu’eux.

Quelles sont les causes des troubles de langage?
On ne les connaît pas toujours. On sait que certains facteurs sont associés à un retard de la parole ou du langage. C’est le cas, par exemple, des infections récurrentes de l’oreille, des problèmes auditifs et de certains antécédents familiaux. Cependant, beaucoup d’enfants qui ont ce type de troubles ne présentent pas de facteurs de risque associés.
La bonne nouvelle, c’est que la plupart des retards dans l’acquisition du langage peuvent se traiter avec succès, surtout si l’enfant est suivi très tôt par un orthophoniste.
Source : Naîtreetgrandir

 

BUM et Équipe Naitreetgrandir

Crédit photo : Stuart Miles / FreeDigitalPhotos.net

Partager

À lire aussi