Grossesse: bien manger réduirait le risque d'anomalies

Grossesse: bien manger réduirait le risque d'anomalies

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


4 octobre 2011 – L’alimentation durant la grossesse est sans contredit d’une importance capitale pour le bébé à naître. Des chercheurs de l’Université Stanford viennent de le démontrer à leur tour.

On entend souvent parler du rôle de l’acide folique durant la grossesse. Bien qu’il ait été prouvé qu’il prévenait les malformations du tube neural, il ne protège pas de toutes les anomalies congénitales.

Selon les chercheurs, ce sont les choix alimentaires de la femme enceinte qui sont le plus en lien avec un tel risque. Une alimentation saine réduirait la prévalence des anomalies chez le foetus, incluant celles du tube neural et orofaciales.

Ajoutons que cette relation persiste même après que l’on ait ajusté certains facteurs, dont la consommation de suppléments de grossesse en vitamines et minéraux.

Une approche basée essentiellement sur une saine alimentation pourrait réduire de manière importante les risques d’anomalies congénitales, et elle pourrait encourager la prise desdits suppléments vitaminiques et minéraux.

 

BUM

Crédit photo : Stuart Miles / FreeDigitalPhotos.net

Partager

À lire aussi