Le pouvoir d'une maman affectueuse

Le pouvoir d'une maman affectueuse

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


21 septembre 2011 - Si un enfant grandit dans la pauvreté, ce qui peut le confronter à plus de problèmes de santé, il peut toutefois éviter le pire en ayant une bonne maman, peut-on lire dans la revue Psychological Science.

Ayant suivi plus de 1 000 adultes, les chercheurs ont remarqué que certains de ceux qui avaient grandi au sein d’un milieu précaire étaient en parfaite santé, ce qui ne représente pas la norme.

Rappelons que plusieurs études précédentes ont démontré le lien entre la pauvreté et un moins bon état de santé. En effet, les enfants désavantagés qui vivent du stress voient leur développement physiologique atteint, ce qui les rend plus vulnérables aux maladies.

La présente étude a donc établi une corrélation entre la mobilité et les soins parentaux, d’une part, et le syndrome métabolique à un âge plus avancé, d’autre part.

Il semble donc que la résilience aux maladies de certains enfants défavorisés peut être amenée par la constante attention de leur mère à leur bien-être émotionnel. Démontrer de l’affection à son enfant peut donc avoir un effet bénéfique sur sa santé présente et future.

 

BUM

Crédit photo : photostock / FreeDigitalPhotos.net

Partager

À lire aussi