Faire le deuil d'un parent

Faire le deuil d'un parent

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


13 septembre 2011 – Le processus de deuil à la suite de la mort soudaine d’un parent peut différer d’un enfant à l’autre. Des spécialistes ont présenté dernièrement leurs constats à ce sujet dans la revue Archives of General Psychiatry.

Pour un assez grand nombre d‘enfants, le processus de deuil se fait plutôt rapidement. Au bout de 9 mois, près de 60 % d’entre eux verront leurs réactions au décès d’un parent être grandement diminuées. De plus, ces réactions tendront à s’amoindrir par la suite.

Toutefois, les difficultés demeurent présentes pour un peu plus de 40 % des enfants vivant cette situation. Les réactions seront encore sévères après les 9 premiers mois pour 31 % des enfants. Et après 3 ans, les répercussions sont encore présentes et intenses pour 10 % d’entre eux.

On souligne d’ailleurs que des difficultés prolongées représentent un indicateur important de dépression ou de problèmes de fonctionnement. Ces derniers touchent la réussite scolaire et les relations avec les gens, entre autres.

 

BUM

Crédit photo : Arvind Balaraman / FreeDigitalPhotos.net

Partager

À lire aussi