La dépression est plus fréquente chez les enfants maltraités

La dépression est plus fréquente chez les enfants maltraités

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


17 août 2011 — Des chercheurs du King’s College London Institute of Psychiatry soutiennent que la dépression touche plus les enfants maltraités que les autres. En fait, il semble que les enfants qui vivent des sévices courent deux fois plus de risques de vivre plus d’un épisode de dépression.

Selon leurs résultats parut dans l’American Journal of Psychiatry, ces épisodes de dépression tendent aussi à être plus longs, et les personnes répondront moins bien au traitement la plupart du temps.

Les chercheurs se sont basés sur les résultats de 16 études, ce qui revient à 23 000 patients, pour tirer ces conclusions.

La dépression constitue le problème de santé mentale le plus courant au monde. On estime que 1 adulte sur 15 en souffre chaque année, aux États-Unis seulement.

BUM

Crédit photo: Danilo Rizzuti / FreeDigitalPhotos.net

Partager

À lire aussi