Vitamine D liquide: attention au surdosage

Vitamine D liquide: attention au surdosage

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


23 juin 2010 – Vous donnez de la vitamine D liquide à votre bébé? Attention au surdosage, prévient Santé Canada1.

Dans un avis émis récemment, les experts de Santé Canada reprennent la mise en garde de la FDA2 qui avise que certaines bouteilles de vitamine D liquide sont munies d’un compte-gouttes pouvant contenir une plus grande quantité de vitamine D que la dose recommandée. Conséquemment, les enfants peuvent recevoir accidentellement une quantité excessive de vitamine D.

La dose quotidienne recommandée pour les bébés de 12 mois et moins, allaités, nés à terme et en santé est de 400 unités internationales (unités SI), ce qui équivaut à 10 microgrammes.

Pour les enfants nourris entièrement ou partiellement de préparations pour nourrissons, il faut savoir que ces formules contiennent déjà une dose de vitamine D. Dans ce cas, il faut consulter son pédiatre avant de donner un supplément à son enfant.

La vitamine D contribue à l’absorption du calcium et elle est essentielle à la croissance. Toutefois, en quantité excessive, elle peut entraîner des symptômes découlant d’un excès de calcium dans le corps.

Ces symptômes incluent des nausées et des vomissements, une soif démesurée, une perte d’appétit, de la constipation ou de fréquentes envies d’uriner, des douleurs musculaires, des maux de tête, de la confusion ou de la fatigue. À la longue, le surdosage peut causer des dommages aux reins. Bien que très rare, ce type d’intoxication présente un risque réel.

Que faire pour éviter le surdosage?

  • Utilisez seulement le compte-gouttes qui accompagne le supplément de vitamine D. Il est conçu expressément pour ce produit particulier. N’utilisez pas de compte-gouttes acheté avec un autre produit, ni une cuillère.
  • Assurez-vous que le compte-gouttes soit gradué de sorte que les unités de mesure soient claires et faciles à comprendre et qu’elles correspondent à celles mentionnées dans le mode d’emploi. Si vous avez des questions au sujet de la dose exacte, consultez un professionnel de la santé avant d’en donner à votre bébé.
  • Suivez attentivement le mode d’emploi du fabricant. De plus, conservez le supplément de vitamine D dans son emballage original afin de toujours avoir le mode d’emploi sous la main.
La vitamine D est un nutriment qui aide l’organisme à utiliser le calcium et le phosphore pour former et maintenir des os et des dents solides. On recommande parfois des suppléments de vitamine D pour certains nourrissons, en particulier ceux qui sont allaités, car une carence en vitamine D peut entraîner une déficience osseuse, comme le rachitisme. (Source : Santé Canada)

 

Claudia Morissette – Naitreetgrandir.net

 

1. Le communiqué de Santé Canada
2. L’avis de la FDA

Partager

À lire aussi