La natation aide au développement des bébés

La natation aide au développement des bébés

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


4 mai 2010 – La pratique de la natation peut faire une grande différence dans le développement moteur des tout-petits, dès les premiers mois de leur existence. En effet, pendant qu’ils s’amusent à bouger dans l’eau et à faire des clapotis, les enfants améliorent grandement leur équilibre et leur capacité de préhension.

C’est ce que nous apprend une nouvelle étude menée par l’Université norvégienne de science et technologie, à Oslo1. Selon ses résultats, les effets positifs de la natation s’observeraient même jusqu’à l’âge de 5 ans.

L’étude a comparé 19 bébés nageurs et 19 non nageurs2. Les premiers ont pris part à une classe de natation de 2 heures par semaine, vers l’âge de 2-3 mois jusqu’à 7 mois. Durant la classe, les enfants ont appris à faire des culbutes, à mettre la tête sous l’eau, à sauter dans l’eau du bord de la piscine et à se tenir en équilibre sur la main d’un de leurs parents, tout en tentant d’attraper un objet flottant.

Les chercheurs ont revu les enfants à l’âge de 5 ans pour les soumettre à des tests d’habileté physique tels que marcher sur la pointe des pieds, garder son équilibre sur une jambe, rouler un ballon dans un but et attraper une balle.

D’après les chercheurs, les résultats sont on ne peut plus clairs. Les enfants ayant fait de la natation se sont révélés nettement meilleurs dans les exercices mettant en jeu leur équilibre et leur capacité à attraper des objets.

Y a-t-il un âge idéal pour commencer? L’étude ne le dit pas, mais on peut penser qu’il n’est jamais trop tard pour tirer des bénéfices de la natation.

 

Claudia Morissette – Naitreetgrandir.net

D’après Science Daily, 28 avril 2010

 

1. Sigmundsson H, Hopkins B. « Baby swimming: exploring the effects of early intervention on subsequent motor abilities », Child : Care, Health and Development, 2010, 36 (3).
2. La pratique de la natation était la seule différence entre les 2 groupes qui provenaient du même milieu socio-économique. Les parents avaient aussi le même niveau d’éducation.

Partager

À lire aussi