Les habitudes de vie protègeraient aussi les enfants contre l'obésité

Les habitudes de vie protègeraient aussi les enfants contre l'obésité

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


6 avril 2010 – Protéger son enfant contre l’obésité, voilà qui préoccupe de plus en plus de parents. Or, selon des chercheurs de l’Université d’Ohio, des gestes tout simples et un rythme de vie équilibré seraient de bons outils pour y parvenir.

En effet, les résultats de leur étude1 révèlent que des nuits de sommeil suffisantes, des repas pris le plus souvent en famille et un temps limité consacré à la télé réduiraient de 40 % les risques d’obésité chez les enfants.

Un mode de vie comprenant ces 3 habitudes semble donner de bons résultats : des soupers en famille de 5 à 7 fois par semaine, des nuits de sommeil assez longues en fonction de l’âge des enfants (ex. : 10 h 30 chez les 6 ans et moins) et pas plus de 2 h par jour devant la télé.

Sans nier que d’autres éléments entrent en ligne de compte, les chercheurs ont tout de même observé que seulement 14,5 % des enfants dont les familles avaient adopté de telles pratiques étaient obèses.

Par comparaison, 15,8 % des enfants étaient obèses dans les familles ne faisant que 2 de ces habitudes et 21 % des enfants si une seule était en place. Cette proportion grimpe à près de 1 enfant sur 4 (24,5 %) chez ceux qui ne bénéficiaient d’aucune de ces 3 routines.

Pour les chercheurs, cela démontre qu’une saine habitude isolée offre des bénéfices, mais limités. C’est la combinaison de plusieurs bonnes habitudes qui offre la meilleure protection. Autrement dit, le mieux, c’est d’inclure ces 3 habitudes (repas familial, durée de sommeil et restriction de télévision) à son quotidien.

Selon Statistique Canada, un peu plus de17 % des enfants de 6 ans et plus ont un surplus de poids et 9 % sont obèses.

Plus encore, cette combinaison serait tout aussi efficace chez les enfants ayant, à la base, de plus grands risques d’obésité, par exemple les enfants dont la mère est obèse ou issus d’une famille moins favorisée.

L’étude a été réalisée auprès de 8 550 enfants américains âgés de 4 ans, dans le cadre de l’enquête Early Childhood Longitudinal Study. Ses résultats sont en phase avec plusieurs études précédentes qui ont trouvé que le manque de sommeil, la malbouffe et le fait de passer plusieurs heures devant la télé causaient la prise de poids chez les petits.

 

Claudia Morissette – Naitreetgrandir.net

 

1. Anderson S, Whitaker R. Household Routines and Obesity in US Preschool-Aged Children, Pediatrics, Vol. 125 No. 3 March 2010, pp. 420-428 (doi:10.1542/peds.2009-0417)

Partager

À lire aussi