La sieste: un effet positif sur les enfants d'âge préscolaire

La sieste: un effet positif sur les enfants d'âge préscolaire

Cette nouvelle fait partie de nos archives. Il se peut que son contenu ne soit pas à jour.


20 août 2009 – Les enfants de 4 ans et 5 ans qui font une sieste seraient moins hyperactifs et moins anxieux que les enfants qui ne ferment pas l’oeil durant la journée. C’est ce qu’indique une petite étude menée auprès de 62 enfants d’âge préscolaire.

Selon les chercheurs du Child Study Center1, de l’Université de Pennsylvanie, la sieste aurait un effet positif sur le comportent psychosocial des enfants. En comparant les résultats d’évaluations auxquelles les enfants ont été soumis, ils ont observé que les enfants qui ne dormaient pas le jour avaient des résultats plus élevés quant à l’hyperactivité, à l’anxiété et à la dépression.

Sieste ou pas, ils ont aussi noté que le nombre d’heures de sommeil des enfants est le même dans une journée. Ainsi, les enfants qui font la sieste dorment en moyenne un peu moins la nuit, mais ils comblent cette différence en dormant le jour.

Les chercheurs recommandent donc aux parents de réserver une période de retour au calme dans la journée des enfants d’âge préscolaire, tout en reconnaissant que les besoins des uns et des autres peuvent varier grandement.

Ils rappellent également que le meilleur moment pour faire la sieste est l’après-midi – et plutôt au début qu’à la fin -, pour de ne pas interférer avec l’heure du coucher. Pour cette même raison, elle ne devrait pas être trop longue2.

 

Claudia Morissette – Naitreetgrandir.net

 

1. Crosby B, Relationship Found between Napping, Hyperactivity, Depression and Anxiety, juin 2009. L’étude, qui n’a pas encore été publiée, a été présentée dans le cadre du congrès annuel des Associated Professional Sleep Societies, aux États-Unis [consulté le 20 août 2009].
2. Pour en savoir plus, consultez notre fiche sur le sommeil.

Partager

À lire aussi