Les recettes avec alcool

Les recettes avec alcool

Voyez les règles à suivre pour pouvoir servir un plat cuisiné avec de l’alcool à votre enfant.


Bien sûr, vous ne donnez pas d’alcool à boire à votre enfant, mais peut-il manger un plat qui en contient? Voici, pour vous guider, les critères à considérer.

Les recettes qui ont comme ingrédient du vin, de la bière ou du cidre peuvent généralement être servies aux enfants. Ces types d’alcool s’évaporent habituellement assez durant la cuisson d’un plat pour permettre d’en servir à toute la famille, à condition de suivre les règles suivantes :

  • Utilisez une grande poêle ou une grande casserole. L’alcool s’évapore mieux dans un grand contenant que dans un petit.
  • Ajoutez l’alcool en début de cuisson. Mettez-le de 20 à 30 secondes avant les autres ingrédients liquides. L’alcool s’évapore moins bien lorsqu’il est mélangé.
  • Laissez mijoter à découvert pendant 2 ½ heures. Après ce temps, l’alcool se sera presque complètement évaporé.

Les recettes avec alcool à éviter

Il vaut mieux éviter les mets cuits à la mijoteuse ou qui doivent cuire avec le couvercle, car ce genre de cuisson empêche l’alcool de s’échapper. Même chose pour les sauces faites rapidement après avoir déglacé une poêle, par exemple avec du vin, puisque l’alcool ne pourra s’évaporer assez.

Tous les plats avec de l’alcool fort, comme du rhum, du cognac, de la vodka ou de la liqueur de fruits sont aussi déconseillés pour les enfants. Peu importe le type et le temps de cuisson, l’alcool ne s’évaporera pas assez.

Remplacer l’alcool

Il est possible de remplacer le vin, la bière, le cidre et les alcools forts dans vos recettes. Par quoi remplacer? Voici des idées :

  • Vin rouge : du bouillon de bœuf ou du jus de raisin. Vous pouvez aussi ajouter du vinaigre de vin rouge au bouillon de bœuf. Les vinaigres de vin ne contiennent pas d’alcool (ou que des traces).
  • Vin blanc : du bouillon de poulet ou du jus de pomme. Du vinaigre de vin blanc peut aussi être ajouté au bouillon ou au jus de pomme.
  • Bière : de la bière sans alcool.
  • Cidre : du jus de pomme.
  • Porto : du jus de raisin ou de canneberge.
  • Rhum : du jus d’ananas.
  • Cognac : du jus de pêche, de poire ou d’abricot. 
Pour les femmes enceintes, l’idéal est de suivre les mêmes recommandations que pour les enfants. Lors de l’allaitement, l’alcool présent en petites quantités dans les recettes ne pose toutefois pas de problème.

 

À retenir

  • Une cuisson longue sans couvercle dans un grand contenant permet au vin, à la bière ou au cidre contenu dans un plat de s’évaporer assez pour en servir sans risque à votre enfant.
  • Les plats contenant de l’alcool fort, comme du rhum, de la vodka ou de la liqueur de fruits ne devraient pas être servis aux enfants.
  • Il est facile de remplacer l’alcool dans une recette. 
Naitre et grandir.com

Recherche et rédaction : Stéphanie Côté, nutritionniste
Adaptation web : Équipe de Naître et grandir
Décembre 2017

 

Photo : GettyImages/Factoria Singular

À lire aussi