L'enfant qui ne mange pas beaucoup

L'enfant qui ne mange pas beaucoup
Votre enfant mange peu et cela vous inquiète? Voyez comment favoriser son appétit sans le forcer.

 



Votre enfant a un appétit d’oiseau? Il touche à peine à son assiette et cela vous inquiète? Voici de quoi vous rassurer et vous guider.

Pourquoi certains enfants mangent peu?

Certains enfants mangent peu parce qu’ils ont un petit gabarit et sont simplement faits ainsi. Ils écoutent leur faim. D’autres ne mangent presque rien aux repas parce qu’ils grignotent souvent entre ceux-ci. Il y a aussi des enfants qui s’intéressent peu aux aliments parce qu’ils préfèrent jouer. Il y a des solutions pour toutes ces situations.

Première chose à savoir : la faim et l’appétit varient d’une journée à l’autre et d’un enfant à l’autre. Laissez votre enfant écouter sa faim et ne lui imposez pas une quantité à manger. Un enfant en santé sait naturellement quelle quantité d’aliments manger.

Quoi faire?

Comment choisir les bons mots pour encourager nos enfants à manger?
  • Établissez un horaire de trois repas et trois collations par jour, en laissant au moins deux heures entre chaque. Évitez de laisser votre enfant manger entre ces occasions, car cela gâche la faim.
  • Évitez de trop le laisser boire à l’approche des repas. Les liquides coupent la faim. Offrez le moins de jus ou de boissons sucrées possible, car ce sont eux qui nuisent le plus à l’alimentation. Votre enfant peut, bien sûr, boire un verre d’eau ou de lait à table.
  • Prévoyez une période calme avant le repas pour mieux préparer votre enfant à manger.
  • Demandez à votre enfant de s’asseoir à la table avec vous, même s’il dit qu’il n’a pas faim. Le repas est aussi une occasion de se rassembler et de discuter.
  • Créez une ambiance agréable et sans écran (télévision, tablette…) au repas, car c’est bon pour l’appétit!

À ne pas faire

  • Ne forcez pas votre enfant à manger. Il pourrait résister encore plus ou, au contraire, obéir, mais manger alors qu’il n’a pas faim. De plus, forcer un enfant à manger peut nuire à l’ambiance du repas.
  • Ne forcez pas votre enfant à manger des aliments en particulier, car ça les rend de moins en moins attrayants.
  • Ne lui offrez pas à manger trop souvent. Même s’il grignote à peine chaque fois, il n’a jamais le temps d’avoir vraiment faim.
  • Ne dites pas à votre enfant qu’il me mange rien, qu’il n’aime rien, qu’il est maigre, qu’il vous inquiète ou qu’il va mourir de faim. Cela pourrait lui faire ressentir de la pression ou l’inquiéter. Essayez de ne pas trop lui parler de son petit appétit, cela donnera de meilleurs résultats.

 

À retenir

  • Laissez votre enfant décider de la quantité d’aliments qu’il mange.
  • Essayez d’établir et de respecter un horaire de repas et collations.
  • Évitez de faire des commentaires sur ce que votre enfant mange ou pas.

 

Naitre et grandir.com

Recherche et rédaction : Stéphanie Côté, nutritionniste
Juin 2018

 

Photo : GettyImages/lisegagne

À lire aussi