Les enfants et l'empathie

Les enfants et l'empathie
Comment aider votre enfant à s’ouvrir aux autres et à développer de l’empathie?


Qu’est-ce que l’empathie?

L’empathie est la capacité de reconnaître les sentiments d’une autre personne et de se mettre à sa place pour comprendre comment elle se sent. Elle est différente de la sympathie, qui signifie partager la peine des autres lors d’un événement malheureux.

L’empathie permet à un tout-petit d’être sensible aux autres, sans toutefois prendre leur peine ou leur colère dans son cœur.

Le développement de l’empathie

L’empathie permet à votre enfant de créer des liens avec d’autres personnes en tenant compte de leurs émotions. Grâce à l’empathie, votre enfant prend conscience de l’effet négatif ou positif que peuvent avoir ses actions. Il comprend, par exemple, que certains mots et gestes peuvent blesser, mais que d’autres peuvent réconforter et consoler. Voici comment l’empathie se développe.

Avant 1 an
Chez le bébé de moins de 1 an, l’empathie n’est pas encore présente. Toutefois, votre bébé vous imite s’il vous voit sourire, froncer les sourcils ou tirer la  langue. Il est intéressé par les visages et, entre 6 mois et 12 mois, il peut faire la différence entre les expressions du visage qui expriment de la joie ou de la tristesse, par exemple.

Votre enfant réussit peu à peu à comprendre ce que les autres ressentent en se mettant à leur place.

Entre 12 mois et 18 mois
Votre tout-petit est curieux et s’intéresse de plus en plus aux autres enfants. Il continue à imiter les adultes qui l’entourent et peut poser certains gestes de réconfort, comme aller faire une caresse ou donner un bisou lorsqu’il voit un autre enfant pleurer.

Entre 18 mois et 3 ans
L’empathie varie selon les enfants. Certains tout-petits semblent avoir une sensibilité plus naturelle à ce que les autres vivent. Par exemple, vers 2 ans, ils peuvent aider spontanément un autre enfant sans qu’on leur demande. Vers cet âge, votre tout-petit est capable de montrer un autre enfant qui pleure en disant, dans ses mots, qu’il a de la peine. Par contre, il n’arrive pas encore à se mettre à la place de l’autre et à comprendre comment il se sent ni pourquoi.

Entre 3 ans et 5 ans
Les relations avec les autres prennent de plus en plus d’importance pour votre enfant. Cela l’aide à devenir empathique et il devient capable de réconforter par lui-même des amis, sans que vous le lui demandiez. Il comprend mieux les moments où un autre enfant a de la peine et ce qui lui ferait du bien. Toutefois, certains enfants ont encore des difficultés à comprendre que leurs gestes et leurs mots peuvent faire de la peine aux autres.

Des gestes pour favoriser l’empathie chez votre enfant

Certains de vos gestes peuvent aider votre enfant à développer son empathie. En voici quelques exemples.

  • Lorsque vous êtes chaleureux et sensible aux sentiments de votre enfant, vous l’aidez à prendre conscience de ses propres émotions.
  • Lorsque vous êtes témoin d’une situation où un autre enfant est triste, demandez à votre tout-petit comment il se sentirait si la même chose lui arrivait. Vous l’aidez ainsi à comprendre le point de vue de l’autre.
  • Lorsque vous posez des gestes empathiques vous-mêmes (ex. : quand vous consolez un enfant qui a de la peine), votre enfant comprend les comportements que l’on peut avoir dans une telle situation.
  • Lorsque votre enfant se dispute avec un ami, expliquez-lui les conséquences que peuvent avoir ses gestes ou son attitude chez l’autre enfant (ex. : il est triste, il est en colère).

Que faire s’il manque d’empathie?

Si votre enfant ne semble pas démontrer d’empathie envers les autres, invitez-le régulièrement à vous rendre service, à consoler un ami ou à aider un enfant plus petit, par exemple. En lui faisant remarquer combien son geste est apprécié, il se sentira valorisé. Par la suite, il comprendra mieux comment les autres peuvent se sentir face à son comportement et à son attitude.

 

À retenir

  • Avant 3 ans, l’enfant voit seulement les choses de son point de vue et n’est pas encore capable de se mettre à la place de l’autre.
  • L’empathie se développe peu à peu avec l’âge, en observant et en imitant les gestes des adultes.
  • En incitant votre enfant à avoir des gestes attentionnés envers les autres, vous l’aidez à développer son empathie.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Solène Bourque, psychoéducatrice
Traduction et adaptation : Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Septembre 2016

 

Photo : iStock.com/ParkerDeen

 

Ressources et références

  • LACHANCE, Sylvie. Jojo l’Ourson, une journée pleine d’émotions. Québec, Éditions Midi trente, 2010, 128 p.

 

À lire aussi