Les bienfaits des chansons et des comptines

Les bienfaits des chansons et des comptines
1-2-3-4-5-6-7 violette, violette! Les comptines contribuent au développement du langage des petits.



La plupart des enfants aiment que leurs parents leur chantent des chansons et des comptines. Contrairement aux chansons, les comptines n’ont pas de mélodie : elles se récitent plus qu’elles se chantent. Les chansons et les comptines amusent souvent les tout-petits et favorisent, entre autres, le développement de leur langage et leur éveil à la lecture et à l’écriture.

Bienfaits des chansons et des comptines sur le langage

Les mots qui riment et qui se répètent dans les chansons et les comptines attirent l’attention des enfants et leur permettent de se familiariser avec les sons de leur langue. Cela leur permet aussi d’apprendre de nouveaux mots.

Découvrir les sons de la langue

Am, stram, gram
Pic et pic et colégram
Bour et bour et ratatam
Am, stram, gram

Dans les chansons et les comptines, on exagère souvent l’intonation en comparaison avec la langue de tous les jours. On fait aussi parfois des sons que le bébé peut avoir envie d’imiter (ex. : « a-a-a, le p’tit gars à papa »). Ainsi, les chansons et les comptines piquent la curiosité des plus petits et peuvent leur donner envie de parler.

Plus tard, écouter des chansons et des comptines aide l’enfant à prendre conscience des sons et des syllabes de la langue. Taper des pieds ou des mains à chaque syllabe de certains mots d’une comptine aide d’ailleurs un enfant à prendre conscience des syllabes et des sons qui forment les mots (ex. : taper trois fois des mains lorsque vous dites « co-lé-gram » dans la chanson Am, stram, gram).

Préparer à la lecture et à l’écriture

Dans la forêt lointaine
On entend le coucou
Du haut de son grand chêne
Il répond au hibou
Coucou, coucou, coucou
Hibou, coucou

En aidant un tout-petit de 3 ans ou plus à prendre conscience des sons, les chansons et les comptines le préparent également à la lecture et à l’écriture. Par exemple, l’enfant peut en venir à reconnaître le son que fait la lettre « c » dans « coucou » ou à entendre que « coucou » et « hibou » finissent par « ou », et donc que ces deux mots riment. Ces habiletés aident l’enfant à associer des sons aux lettres quand vient le temps de lire et d’écrire.

Par ailleurs, écouter des chansons et des comptines favorise le développement de la mémoire auditive. Cette habileté est également utile à l’apprentissage de la lecture et de l’écriture.

Autres bienfaits des chansons et des comptines

Meunier, tu dors
Ton moulin, ton moulin va trop vite
Meunier, tu dors
Ton moulin, ton moulin va trop fort
Ton moulin, ton moulin
Va trop vite
Ton moulin, ton moulin
Va trop fort

En plus d’aider un enfant à développer son langage, apprendre une chanson ou une comptine stimule son attention et sa concentration. Cet apprentissage est aussi un bon exercice de mémoire en soi. Quand elles s’accompagnent de gestes, les chansons et les comptines contribuent également au développement moteur et à la motricité fine du tout-petit.

Les chansons et les comptines peuvent aussi stimuler sa curiosité et l’aider à acquérir des connaissances. En effet, il peut, par exemple, poser des questions pour en savoir plus sur un métier, un pays ou un animal nommé dans une chanson.

Bien sûr, les berceuses, ces chansons que l’on chante à un enfant avant qu’il s’endorme, sont aussi source de réconfort. Un bébé se calmerait d’ailleurs plus facilement quand ses parents lui chantent une berceuse que lorsqu’ils lui parlent. Selon une étude, écouter une chanson douce pendant seulement 10 minutes peut réduire le rythme cardiaque des tout-petits et même diminuer leur douleur.

Les chansons et les comptines selon l’âge

Dès sa naissance, vous pouvez chanter des chansons et des comptines à votre enfant. En vous écoutant, il aura envie, plus tard, de vous imiter.

0 à 12 mois

C’est vers 2 ans qu’un tout-petit est capable d’apprendre une petite chanson ou une comptine.

Profitez de toutes les occasions (ex. : changement de couche, boire, bain) pour introduire des chansons ou des comptines simples et courtes (ex. : Am, stram, gram, ou encore Je te tiens par la barbichette). Votre bébé sera particulièrement intéressé par les chansons qui s’accompagnent de gestes (ex. : Les petites marionnettes) et de jeux nécessitant un contact entre vous et lui (ex. : Menton fourchu, La bibitte qui monte). Petit à petit, votre enfant apprendra à prévoir ce qui arrivera à la fin de la chanson.

1 à 3 ans

Optez pour des chansons à gestes comme celles qui permettent à votre enfant de connaître le nom des parties du corps (ex. : J’ai deux yeux ou Tête, épaules, genoux, orteils ou encore Savez-vous planter des choux?). Invitez votre enfant à faire les mêmes gestes que vous. Les chansons qui parlent d’animaux vont aussi amuser votre tout-petit (ex. : Dans la ferme à Mathurin ou Y’avait des crocodiles ou Y’a un rat).

3 à 5 ans

Votre enfant parle de plus en plus et les chansons et les comptines qui jouent avec les mots l’intéressent davantage (ex. : Pomme de reinette, Ani couni chaouani, Trois petits chats, etc.). Cela lui permet de s’amuser avec la langue et de prendre conscience des sons qui la composent. Amusez-vous aussi à inventer des chansons sur des airs familiers (ex. : Au clair de la lune). À tour de rôle, créez une phrase qui rime avec la précédente.

Activités à faire avec des chansons et des comptines

Essayez les activités suivantes avec votre enfant de plus de 3 ans en vous appuyant sur les chansons et les comptines traditionnelles ci-dessous.

  • Faites remarquer à votre enfant qu’il y a des mots qui riment et demandez-lui de trouver d’autres mots qui ont la même rime.
  • Attirez l’attention de votre enfant sur les mots qui commencent par un certain son et demandez-lui de penser à d’autres mots qui commencent par ce son.
  • Marquez chaque syllabe des comptines par un battement rappelant celui d’un tambour; servez-vous pour cela d’un crayon et d’un chaudron, par exemple.
  • Si votre enfant connaît très bien les paroles d’une chanson ou d’une comptine, récitez-en des bouts et laissez-le la compléter. Par exemple, laissez-le dire les mots qui riment à la fin des vers, comme « coucou » et « hibou ».

 

D’autres comptines à chanter avec votre enfant
   Ainsi font, font, font, les petites mains agiles
   Ainsi font, font, font, trois petits tours
   Et puis s’en vont
   Si tu as le cœur joyeux, frappe des mains
   Si tu as le cœur joyeux, frappe des mains
   Si tu as le cœur joyeux, si tu as le cœur joyeux
   Si tu as le cœur joyeux, frappe des mains
   Dans une maison, un grand cerf regardait par la fenêtre
   Un lapin venir à lui et frapper ainsi (frapper trois coups)
   Cerf, cerf, ouvre-moi, car le chasseur me tuera
   Lapin, lapin, entre vite me serrer la main

Pour d’autres chansons et comptines, consultez la section Références et ressources ci-dessous.

 

À retenir

  • Écouter une chanson ou une comptine permet à l’enfant de s’intéresser aux sons de la langue et, plus tard, à en prendre conscience.
  • C’est en vous écoutant chanter une chanson ou réciter une comptine que votre tout-petit aura envie de vous imiter.
  • Les plus petits aiment les chansons et les comptines à gestes. Les plus grands gagnent à entendre celles qui jouent avec les sonorités.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Marie-Ève Bergeron-Gaudin, M. Sc., orthophoniste
Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Septembre 2018

 

Photo : 123RF.com/Vanessa Van Rensburg

 

Références et ressources

Note : Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

Pour les parents

  • BERGERON-GAUDIN, Marie-Ève. J’apprends à parler : le développement du langage de 0 à 5 ans. Montréal, Éditions du CHU Sainte-Justine, 2014, 184 p.
  • BOLDUC, Jonathan et Pascal LEFEBVRE. “Using Nursery Rhymes to Foster Phonological and Musical Processing Skills in Kindergarteners”, Creative Education, vol. 3, no 4, 2012, p. 495-502.
  • GERMAIN, Dominique. Chanter, c’est éducatif! Montréal, Éditions CEC, 2014, 119 p.

Pour les enfants

  • AUX PETITES MAINS.NET. Les plus jolies comptines. www.auxpetitesmains.net
  • BOLDUC, Jonathan et Pascal LEFEBVRE. Des comptines pour apprendre. Québec, Les Éditions Passe-Temps, 2017, 48 p.
  • COIN DES PETITS. « Les comptines ». www.coindespetits.com
  • COMPTINE-ENFANTS. www.comptine-enfants.com
  • COURTIN, Thierry. T’choupi chante les premières comptines. Paris, Éditions Nathan, 2014, 14 p.
  • DELHOSTE, Marie. Mes plus belles comptines pour rigoler. Paris, Éditions Thomas jeunesse, 2015, 16 p.
  • MAJOR, Henriette. Chansons drôles, chansons folles. Montréal, Éditions Fides, 2002, 128 p.
  • MAJOR, Henriette. Chansons et rondes pour s’amuser. Montréal, Éditions Fides, 2002, 125 p.
  • MAJOR, Henriette. 100 comptines. Montréal, Éditions Fides, 1999, 127 p.

 

À lire aussi