Recycler et récupérer pour s'amuser

Recycler et récupérer pour s'amuser

Le bac de recyclage recèle de matériaux économiques pour bricoler et s’amuser. Il suffit d’y penser!


De nombreux objets peuvent sembler seulement bons à mettre au recyclage. Pourtant, plusieurs d’entre eux peuvent devenir pour votre enfant des jouets inédits qui ne coûtent pas cher.

Avant de déposer des choses dans le bac de recyclage, pourquoi ne pas vous demander si elles ne pourraient pas avoir une deuxième vie et se transformer en jouets? Voici quelques exemples.

S’amuser avec des bouteilles de plastique

  • Arrosoir pour le bain : une bouteille vide est un merveilleux jouet pour le bain. Sans son bouchon, elle devient un arrosoir que votre enfant aimera remplir et vider. En perçant plusieurs trous dans les côtés ou dans le bouchon, elle devient une passoire ou une douche pour le canard de bain de votre enfant.
  • Jeu de quilles : avec 10 bouteilles de plastique transparent (ex. : bouteilles d’eau, de shampoing), fabriquez un jeu de quilles. Remplissez les bouteilles d’un peu d’eau colorée ou de sable pour les faire tenir debout, puis fermez-les bien. Avec une balle, votre enfant s’amusera à développer ses habiletés de quilleur.
  • Bulle, envole-toi! : remplissez une bouteille de plastique de savon à bulles maison. Puis, votre enfant pourra, à l’aide d’une paille ou d’une clé (en soufflant dans le trou), faire de magnifiques bulles de savon.

S’amuser avec des contenants de plastique

  • Un bol à mélanger : un contenant de plastique vide devient un magnifique bol pour préparer une recette. Il ne manque qu’une cuillère de bois. Votre enfant pourra alors vous imiter et faire semblant de préparer des biscuits, un gâteau ou tout autre festin sorti de son imagination.
  • Un tambour : une fois renversé, le contenant devient un tambour et la cuillère de bois, une baguette. Votre tout-petit sera heureux de faire un concert.
  • Un galon de peinture : équipé d’un pinceau et d’un contenant rempli d’eau, votre enfant est prêt à faire semblant de peindre l’entrée du garage ou les dalles du trottoir.
  • Un moule pour faire une forteresse de neige : en tassant bien la neige à l’intérieur du contenant, votre enfant obtient de beaux blocs ronds quand il le renverse sur le sol. En entassant ces blocs les uns sur les autres, il peut construire une petite muraille.

S’amuser avec des boîtes de carton

  • Une maison : vous avez acheté un gros meuble ou un appareil électrique? Votre enfant sera heureux d’élire domicile dans la boîte de carton qui le contenait. Des ouvertures, faites sur les côtés, deviennent des fenêtres; une autre, en avant, fait office de porte. Un peu de couleur et des dessins faits par votre tout-petit rendront cette maison de carton plus attrayante.
  • Un tunnel : une boîte de forme allongée, dont on ouvre les 2 extrémités, devient un tunnel dans lequel votre enfant peut faire rouler ses autos. Il pourra aussi le traverser en rampant. Si la boîte est suffisamment stable, elle peut servir d’appui à un tout-petit qui fait ses premiers pas.
  • Un moyen de transport : en enlevant le dessus, votre enfant pourra s’y asseoir et s’imaginer être dans un bateau, une auto ou même une fusée spatiale et y faire mille voyages imaginaires.
  • Une scène : percée d’une grande ouverture sur un des côtés, la boîte devient une télévision ou un théâtre. Avec la poignée d’une corde à danser ou une cuillère de bois comme micro ou à l’aide de marionnettes, votre enfant devient tantôt présentateur de nouvelles, tantôt créateur de spectacles.

Pour plus d’idées, consultez notre fiche Jouer avec une boîte de carton.

S’amuser avec des rouleaux d’essuie-tout

  • Lunette de pirate : votre rouleau d’essuie-tout est terminé? Conservez-le et ajoutez-y quelques décorations : papiers de couleur, dessins, papier d’emballage usagé, etc. Et voilà votre enfant en possession d’un télescope!
  • Micro : chiffonnez du papier de soie et insérez-le dans un des bouts du rouleau d’essuie-tout. Votre enfant aura alors en main un micro qui lui permettra d’interpréter ses chansons préférées.
  • Téléphone : un simple rouleau d’essuie-tout se transforme en téléphone lorsque votre enfant l’utilise pour vous murmurer des messages à l’oreille.

S’amuser avec des boîtes de conserve

Veillez bien sûr à ce que le rebord des boîtes ne soit pas coupant.

  • Une batterie : posez quelques grosses boîtes de conserve à l’envers, puis réunissez-les avec du ruban adhésif afin de créer la première batterie de votre enfant. Pour d’autres idées d’instruments de musique, consultez la fiche Orchestre instantané.
  • Un porte-crayon : avec l’aide de votre enfant, collez une bande de carton de couleur sur une boîte de conserve pour la recouvrir et ajoutez-y des décorations découpées dans d’autres cartons de couleur. Votre enfant sera content d’avoir réalisé avec vous ce porte-crayon et d’avoir à portée de main tous ses crayons lorsqu’il veut dessiner.

D’autres idées de matériaux pour s’amuser

En fabriquant des jouets et en concevant des activités à partir d’objets usuels, votre enfant apprend que, pour s’amuser, il n’est pas toujours nécessaire d’avoir des jouets sophistiqués. Il développe aussi l’habitude d’utiliser, à d’autres fins, des objets qui ont perdu leur fonction première. La plupart du temps, il suffit d’un peu de colle, de ciseaux et d’une touche de couleur.

Voici des éléments usuels qui peuvent servir pour des jeux ou des bricolages.

  • Carton et bois : carton de lait, boîte de jus, bâtonnet de bois, boîte d’oeufs, épingle à linge, etc.
  • Plastique, verre et métal : bouteille, pot et couvercle, plateau de polystyrène, assiette, verre, assiette à tarte en aluminium, cintre, bout de tuyau en plastique, bobine de fil, etc.
  • Textile : laine, ruban, tissu, morceau de cuir ou de velours, dentelle, bordure et galon, échantillon de tapis, etc.
  • Dans la nature : caillou, cocotte, feuille et fleur séchées, plume, gazon, brindille, coquille d’oeuf. Ces objets de la nature peuvent agrémenter les collages ou bricolages de votre enfant. Par exemple, un arbre représenté par une brindille collée sur le carton apporte un élément de réalisme intéressant. Un caillou peut devenir un rocher ou, une fois peint en orange, un soleil.
Vous travaillez le bois?
Les rebuts de vos projets, de formes et de grosseurs différentes, peuvent devenir des blocs originaux pour faire des constructions. Il faut toutefois bien les sabler, pour éviter que votre enfant ne se fasse des échardes. Apportez un soin tout particulier à faire disparaître les arêtes, sur lesquelles votre enfant pourrait se blesser.

 

Naitre et grandir.com

Adaptation web : Équipe Naître et grandir
Recherche et rédaction : Francine Ferland, ergothérapeute
Mise à jour : Octobre 2017

 

Photo : iStock.com/pushlama

 

Ressources et références

  • FERLAND, Francine. Le monde des jouets et des jeux. De 0 à 12 ans. Montréal, Éditions du CHU Sainte-Justine, 2013, 181 p.

 

À lire aussi