Interagir avec bébé

Interagir avec bébé
Même s’il ne comprend pas encore les mots, on peut interagir avec bébé!


Dès les premiers jours de vie, votre bébé est prêt à communiquer. Les sentiments transmis par votre intonation lui « parlent », même s’il ne reconnaît pas encore les mots. En fait, à quelques jours de vie seulement, le nouveau-né perçoit les nuances entre les sons de toutes les langues. Il perd cette habileté vers 10 à 12 mois, à force d’entendre sa ou ses langues maternelles.

Bébé veut interagir

À sa naissance, votre bébé peut voir votre visage et le suivre des yeux si vous êtes très près de lui. Il s’intéresse d’ailleurs spontanément à votre visage et à votre voix.

Tout moment passé à interagir agréablement avec votre bébé prépare l’apprentissage du langage.

Vers 2 à 3 mois, le sourire de votre bébé vous invite à une « conversation » faite de sourires et d’explorations vocales de sa part, ainsi que de mots et de gestes de votre part. Votre bébé recherche aussi votre regard, comme s’il savait qu’on se regarde quand on interagit.

Grâce à des jeux d’échange, votre bébé poursuit son apprentissage de l’art de la conversation, par exemple au cours du jeu du « coucou! » Il aime particulièrement ce jeu à l’âge de 6 à 18 mois. Chacun des partenaires participe et attend une réponse de l’autre.

Vers 6 mois, votre bébé commence à s’intéresser davantage à votre bouche lorsque vous parlez. Cela le prépare à dire des mots. Il commence à imiter vos gestes comme taper dans les mains, avant de répéter vos mots.

Mettre des mots sur les gestes et les sons de votre bébé

Les tentatives de communication de votre bébé (ses sourires, ses gestes, ses cris) vous renseignent sur ce qu’il a envie d’exprimer. Y porter attention vous permet de mettre des mots sur ce qui l’intéresse ou ce qu’il veut avoir en disant, par exemple : « Du lait! Tu veux du lait! »

Nommer les intentions de votre bébé lui procure beaucoup de satisfaction ainsi qu’un appui essentiel au développement de son langage.

Lorsque votre enfant apprend à pointer, à l’âge de 9 à 12 mois, ce qui l’intéresse et ce qu’il demande deviennent plus clairs. Parfois, il montre des objets qu’il trouve intéressants ou qu’il veut obtenir et attend un commentaire de votre part. Il accompagne à l’occasion ses gestes de sons (ex. : il pointe un jouet hors de sa portée en émettant un son insistant comme « han, han, han »).

N’hésitez pas à mettre des mots sur ce que vous croyez qu’il essaie de dire, par exemple : « Ah! un camion! Je le vois moi aussi! » ou bien « Tu veux que je te donne le petit train? Tiens, le petit train! ». Vous facilitez ainsi son passage des gestes aux mots.

Lorsque votre enfant commence à parler, le manque de clarté des mots qu’il prononce l’amène à compléter ses paroles par des gestes et des actions (ex. : il dit « tain » en essayant d’attraper le jouet qui est hors de sa portée). Mettez des mots sur ce que vous comprenez de son idée. Incluez dans votre réponse le mot que vous croyez avoir entendu.

Si vous le prononcez avec soin, votre tout-petit aura un bon modèle à imiter au moment de son prochain essai. Il est normal que la prononciation des premiers mots ne soit pas exacte.

Parler souvent à votre bébé

Il est important de profiter des moments de la routine pour parler à votre bébé de ce que vous êtes en train de faire, par exemple au moment du bain, du changement de couche ou du boire. Lorsque vous nommez régulièrement les objets qui vous entourent ou les gestes que vous posez, vous aidez votre enfant à apprendre la signification des mots. Il les emmagasine et pourra les utiliser plus tard.

N’hésitez pas à ajouter un peu d’information lorsque vous parlez à votre enfant, car cela enrichit vos interactions et facilite sa compréhension. Utilisez des phrases simples mais complètes, comme : « Le camion roule vite » ou « Tu manges des carottes ».

Pour aider votre bébé à mieux comprendre ce que vous lui dites, vous pouvez aussi illustrer vos paroles avec des gestes ou des actions, par exemple, faire semblant de manger quand vous lui dites : « Tu manges. »

À retenir

  • Votre bébé naît avec des habiletés pour interagir et se faire comprendre.
  • Vous gagnez à l’observer attentivement et à mettre des mots sur ce qui l’intéresse ou ce qu’il veut.
  • Parlez souvent de ce qui se passe dans la routine. Votre bébé pourra utiliser les mots que vous utilisez un peu plus tard dans son développement.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Marie-Ève Bergeron-Gaudin, M. Sc., orthophoniste
Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
Mise à jour :
Août 2020

 

Photo : iStock.com/kaisphoto

 

Ressources et références

Note : Les liens hypertextes menant vers d’autres sites ne sont pas mis à jour de façon continue. Il est donc possible qu’un lien devienne introuvable. Dans un tel cas, utilisez les outils de recherche pour retrouver l’information désirée.

  • BERGERON-GAUDIN, Marie-Ève. J’apprends à parler : le développement du langage de 0 à 5 ans. Montréal, Éditions du CHU Sainte-Justine, 2014, 176 p.
  • BOUCHARD, Caroline (sous la direction de). Le développement global de l’enfant de 0 à 6 ans en contextes éducatifs. Québec, Presses de l’Université du Québec, 2019, 516 p.
  • DAVIAULT, Diane. L’émergence et le développement du langage chez l’enfant. Montréal, Chenelière Éducation, 2011, 256 p.
  • TSANG, Tawny, Atagi NATSUKI et Scott P. JOHNSON. « Selective attention to the mouth is associated with expressive language skills in monolingual and bilingual infants », Journal of Experimental Child Psychology, vol. 169, 2018, p. 93-109.
  • WERKER, J.F. et P.J. MCLEOD. « Becoming a native listener », American Scientist, vol. 77, n° 1, 1989, p. 54-59.

Partager

À lire aussi