Éveil à la lecture: 0 à 12 mois

Éveil à la lecture: 0 à 12 mois
Même s’il ne sait pas lire, bébé cultive son intérêt pour les livres. Comment l’y aider.


Vous pensez que votre bébé est trop petit pour les livres ? Pas du tout ! Pour votre bébé, regarder un livre avec vous est un moment de plaisir parce qu’il est collé à vous et entend votre voix. Cela favorise votre lien d’attachement. Regarder un livre avec vous est aussi source de nombreux apprentissages pour votre tout-petit.

Le livre : un jouet pour bébé

Vous pouvez présenter des livres très tôt à votre enfant. Même s’il n’a que 4 ou 5 mois, les livres sont intéressants pour votre bébé parce qu’il peut les manipuler. De plus, les livres présentent des images qui éveillent sa curiosité. Durant ses premiers mois, votre bébé veut surtout les mordiller, les lancer et taper dessus. Sa capacité à être attentif aux images est aussi limitée. Tout cela est normal.

Vers 1 an, bébé souhaite ouvrir et fermer le livre et il s’intéresse aux images pendant des périodes un peu plus longues. Il commence aussi à tourner les pages.

Les bénéfices du premier contact avec un livre

  • Regarder des livres avec votre bébé aide au développement de son langage, entre autres lorsque vous nommez et montrez du doigt des images du livre.
  • Cette activité favorise les interactions et le lien d’attachement entre vous et votre enfant.
  • Pendant la lecture, bébé s’initie à sa langue maternelle, dont il a déjà entendu les sonorités tout au long de la grossesse.
  • Présenté tôt, le livre devient source d’amusement et de plaisir. Il est perçu comme un moment de bien-être et de partage avec vous. Si le premier contact se fait à l’école, le contexte est alors bien différent puisque votre enfant doit apprendre à lire. La lecture peut alors devenir une tâche, car pour lui, livre et plaisir ne vont pas naturellement ensemble.
C’est en famille que la lecture produit ses meilleurs résultats. Sans votre implication, les bénéfices de la lecture sont bien moins grands.
  • Le livre l’aide à construire son imagination et à développer sa curiosité. Très vite, votre enfant comprend que ce qui est sur la page lui ouvre les portes d’un monde plus vaste. Cela lui permet, plus tard, d’accéder à l’imaginaire, de se détendre et d’apprivoiser ses peurs.
  • L’écrit est source d’apprentissages importants. À vos côtés, sans même s’en rendre compte, votre enfant apprend comment agir avec un livre et découvre de nouveaux mots. Il découvre aussi les bases de l’écrit : on lit de gauche à droite, on tourne les pages, et tous ces petits signes qu’il voit signifient quelque chose. Avant son entrée à l’école, les livres lui feront découvrir les lettres, les chiffres, les couleurs et les formes.

Lire un livre à bébé

  • Laissez-le explorer le livre à sa manière. Par exemple, laissez-le le toucher, le mordiller, le lancer… Il pourra aussi, plus tard, utiliser ses livres pour faire des routes, une tour ou une tente pour ses toutous.
  • Soyez attentif aux images qui l’intéressent davantage et concentrez-vous sur celles-ci. Nommez-les en les pointant ou demandez à votre bébé de vous montrer ces images.
  • Employez toujours les mêmes mots pour les mêmes images pour aider votre enfant à apprendre ces mots. Le livre offre d’ailleurs la possibilité de souvent répéter les mêmes mots.
  • Répétez des mots et des sons. Faites les bruits des animaux et des moyens de transport. Imitez aussi les sons que fait votre bébé en regardant le livre pour l’amuser et l’encourager à «parler».
  • Soyez expressif et parlez beaucoup pendant vos « lectures ».
  • Montrez-lui des images en lui décrivant ce que c’est. Les images d’objets du quotidien, de moyens de transport, d’animaux ou d’autres bébés risquent de l’intéresser.
  • Dans la rue, montrez du doigt ce que vous avez vu dans un livre, et inversement. Cela aidera votre enfant à associer, par exemple, le mot « chien » avec l’animal qui a devant lui et avec l’image contenue dans son livre.
  • Jouez avec les livres. Cachez des livres sous des coussins ou une couverture et laissez votre bébé les découvrir. Faites des jeux de coucou en vous cachant derrière un livre.
  • Faites du théâtre. Éveillez l’acteur en vous dans vos «lectures» pour intéresser votre tout-petit: changez votre voix, faites des gestes, exagérez vos expressions. Vous pouvez même utiliser une marionnette pour faire parler un personnage de livre.
  • Faites participer votre enfant. Invitez-le à vous montrer un objet dans la page. Quand votre enfant est actif, il devient plus attentif.
  • N’oubliez pas que vous n’êtes pas obligé de regarder le livre du début à la fin!

Quel type de livre choisir?

Puisque votre bébé découvre le livre par ses sens, vous aurez avantage à lui lire le livre, le lui chanter, lui permettre de le toucher, de le sentir et même de le mâchouiller.

Voici quelques bons choix :

  • Les albums cartonnés, car ils résistent bien aux manipulations des bébés. Même chose pour les livres de bain qui vont dans l’eau.
  • Les livres en tissus. En plus, ils sont souvent accompagnés de jouets (ex.: miroirs, hochets).
  • Les livres avec des textures et des matières à toucher.
Les livres qui proposent des chansons, des comptines ou des rimes sont aussi amusants pour les tout-petits.

Choisissez des livres colorés, avec peu d’illustrations par page, qui représentent ce que votre enfant connaît: des visages de bébés, des images de jouets ou d’animaux, etc.

Privilégiez aussi les livres qui permettent de nommer des objets, comme des imagiers, plutôt que de raconter des histoires. Plusieurs bibliothèques offrent une belle sélection de ce type de livres.

Idées de livres maison

Vous pouvez créer pour votre bébé un livre avec des photos des personnes et des choses de son entourage, comme des photos de papa, de grand-maman, de son éducatrice ou du chien de la maison. Vous pouvez aussi découper des images dans les magazines (un bébé, un chat, une voiture, etc.), les coller sur un petit carton, puis lui montrer ces images en les décrivant.

Comment développer son intérêt pour la lecture?

  • Regardez souvent des livres avec votre enfant.
  • Laissez votre enfant choisir le livre que vous allez regarder ensemble lorsqu’il est capable de le faire. Il se peut que votre tout-petit vous demande souvent le même livre : c’est normal. Cela le sécurise et lui permet, à chaque nouvelle lecture, de mieux comprendre ce que représentent les mots du livre.
  • Empruntez régulièrement des livres à la bibliothèque. Ainsi, votre enfant aura toujours accès à de nouveaux livres et il pourra développer son intérêt pour différents thèmes ou types de livres. Continuez tout de même à regarder ses livres préférés avec lui autant qu’il le désire.
  • Placez-vous face à votre enfant quand vous regardez un livre avec lui, ou regardez-le souvent. Ainsi, il peut vous voir sourire et parler. C’est aussi l’occasion pour lui de bien voir comment vous prononcez les mots.
  • Aménagez un petit coin lecture dans le salon ou dans la chambre de votre enfant pour lui donner le goût de regarder des livres souvent. Faites en sorte qu’il puisse prendre ses livres seul dès qu’il commence à se déplacer.
  • Lisez vous-même des livres pour votre plaisir. Vous envoyez ainsi le message que lire est agréable et permet d’apprendre mille choses. Vous êtes d’ailleurs la personne idéale pour transmettre à votre enfant le goût de lire, car vous êtes son modèle.

À lire aussi :

 

À retenir

  • Lire avec votre bébé est une activité qui lui apporte du bien-être et du plaisir.
  • Votre bébé explore les livres avec tous ses sens : il les mordille, les lance, tape dessus… C’est normal !
  • Avec les livres, votre bébé s’éveille au langage et aux sonorités de sa langue maternelle.
  • Il découvre des mots, mais aussi les bases de l’écrit (on lit de gauche à droite, les petits signes sur la page ont un sens…).

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Marie-Ève Bergeron-Gaudin, orthophoniste
Recherche et rédaction : Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Avril 2018

 

Référence

  • FERLAND, Francine. Raconte-moi une histoire : pourquoi? Laquelle? Comment? Éditions du CHU Sainte-Justine, Montréal, 2008.

 

À lire aussi