Voyage à l’intérieur d’une croquette de poulet

Voyage à l’intérieur d’une croquette de poulet
Par Stéphanie Côté, Nutritionniste

Ah! Les croquettes de poulet! Quel enfant ne les aime pas? Qu’on les achète dans le rayon des surgelés à l’épicerie ou au restaurant, les croquettes ont le tour de dépanner et de contenter. Cela dit, la question qui surgit immanquablement un jour ou l’autre, c’est « qu’est-ce qu’il y a là-dedans ? ». On la pose en croisant les doigts qu’on nous réponde « de la vraie viande »... Alors, voulez-vous la réponse ? Croisez vos doigts, vous en aurez besoin!

istock_000004642746xsmallPremièrement, dans les croquettes, il y a généralement beaucoup de panure. Cette couche croustillante à base de céréales compte même souvent pour plus de la moitié du poids. Vous avez bien lu, dans certaines croquettes, il y a plus de panure que de viande. On est bien loin de la poitrine ou du pilon de poulet.

Par ailleurs, cette panure contribue en grande partie à la forte teneur en gras des croquettes de poulet car elle absorbe l’huile dans laquelle les croquettes cuisent. Il est fréquent que les croquettes renferment plus de gras que de protéines. Ce n’est pas normal pour de la viande de poulet, naturellement maigre. Les filets de certaines marques sont meilleurs que les croquettes de même marque, sans doute parce qu’en étant plus gros, ils offrent proportionnellement plus de viande que de panure.

Et cette panure, elle enrobe quoi au juste ?

Commençons avec une bonne nouvelle : il y a de la vraie viande de poulet dans les croquettes. Bémol : il n’y a pas que ça. La majorité du temps, la viande est mélangée à de l’eau, du sel, de la chapelure, des protéines de soya et des assaisonnements. Bref, la viande est diluée et les protéines sont moins présentes que dans une vraie pièce de viande. Sans oublier que le sel lui, est beaucoup – BEAUCOUP – plus présent.

Ce n’est pas tout. Des chercheurs américains ont récemment fait l’autopsie de croquettes de poulet en  les observant au microscope. Leurs observations n’ont rien d’appétissant. Seulement de 40 à 50% de la croquette est du muscle, la partie intéressante de la viande. Le reste? De la graisse, des vaisseaux sanguins, des nerfs, du tendon, du cartilage, de la peau et des fragments d’os. Ce qui fait dire aux chercheurs que les croquettes de poulet sont inintéressantes et qu’elles ne méritent même pas de s’appeler « poulet ». Vlan !

On peut reprocher à cette étude le très petit échantillon. Bien trop petit même, avec ses deux croquettes autopsiées. Impossible de généraliser à toute une catégorie de produits. Il en existe qui font bien meilleure figure. Néanmoins, ces résultats nous permettent de tirer certaines leçons.

1 - Offrez des croquettes de poulet du commerce ou du resto à vos enfants que très rarement. Il existe d’autres moyens pour acheter la paix !

2 - N’achetez pas des croquettes de poulet à l’aveugle. Choisissez de préférences celles qui respectent ces critères, par portion de 100 g.

- Meilleurs choix : un minimum de 15 g de protéines et un maximum de 240 mg de sodium

- Bons choix : un minimum de 15 g de protéines et un maximum de 360 mg de sodium

3 - Idéalement, préparez vous-même vos croquettes de poulet (ou croustillant de poulet). C’est très simple et rapide. Il suffit de tremper des morceaux de poulet dans du blanc d’œuf puis de les enrober d’un mélange de farine, flocons d’avoine ou chapelure et d’assaisonnements. Faites les cuire à la poêle dans un peu d’huile ou au four conventionnel.

On a parlé des croquettes, mais il ne faudrait pas négliger les à-côtés. Elles viennent presque par défaut avec du miel ou une autre sauce pour les tremper, sans oublier les frites qui font elles-mêmes trempettes dans une sauce. Elles ajoutent du goût... mais aussi du sucre et/ou du sel. Pas de problème une fois de temps en temps, mais c’est un argument de plus pour que les croquettes ne se retrouvent pas au menu toutes les semaines. De toute façon, il y a tellement d’autres aliments à faire découvrir aux enfants!

Est-ce que les croquettes font partie des aliments préférés de vos enfants? Quels sont leurs repas chouchou?

Stéphanie Côté, Nutritionniste
Nutritionniste et maman de 2 enfants, j'ai un intérêt particulier pour l'alimentation des petits. Conseils enrichissants et anecdotes savoureuses sont ici au menu chaque mois!
Toutes les chroniques de l'auteur

Chroniques sur le même sujet