Qu'est-ce-qui vous met un sourire au visage le matin?

Qu'est-ce-qui vous met un sourire au visage le matin?
Puis, j’ai ouvert le rideau de la porte-patio. Au sol, sur ma galerie, il y avait quelque chose…

Quand je me suis levé ce matin-là, il venait de neiger. Encore pris pour pelleter! Mes deux tornades réclamaient un peu de céréales pour patienter en attendant le déjeuner. Vite, vite, papa, ça presse, on a faim!

Oh boy! Pas de temps à perdre, une autre journée commence dans ma vraie vie de papa. J’suis capable!

J’avais toujours des croûtes dans les yeux, je n’avais pas encore pris une inspiration complète et j’avais hâte de prendre mon premier café froid. D’ailleurs, je me suis habitué à le boire, la plupart du temps, froid...

Avant de stimuler mes neurones avec de la caféine, il me fallait faire le tour de la cuisine et du salon pour ouvrir les toiles et laisser entrer quelques rayons de soleil.

Une première fenêtre, une deuxième, une troisième, une quatrième. Puis, le rideau de la porte-patio. Au sol, sur ma galerie, il y avait quelque chose : un pot de cretons, une tarte aux raisins et une autre au sucre.

Oui, mon beau-père était arrêté à 6h du matin, en s’en allant travailler. Il avait pris le temps de cuisiner et avait pensé à nous, juste pour nous faire plaisir.

Tout sourire, les garçons et moi avons préparé nos délicieuses rôties aux cretons et nous nous sommes installés sur le divan. J’ai ensuite nourri les chats, fait la gestion de la télécommande pour la télévision, déneigé les voitures et une partie de l’entrée, puis je me suis délecté d’un sublime café froid.

Ce matin-là, mon beau-père nous a aidés à commencer notre journée du bon pied. S’il avait pelleté un peu avant de partir, j’aurais été tenté de vous dire qu’il est presque parfait!

Et vous, qui vous met un sourire au visage le matin? Qu’est-ce qui vous fait plaisir?

 

Jean-François Quessy est aussi l’auteur du blogue  Un gars, un père.

 

Photo: Jean-François Quessy

Jean-François Quessy
Je suis un père passionné de deux garçons et je travaille comme thérapeute en relation d'aide.
Toutes les chroniques de l'auteur