Jeux de société: un défi pour les petits… et les parents!

Jeux de société: un défi pour les petits… et les parents!
Les jeux de société riment avec règles, patience, écoute, respect, acceptation de l’échec… Qualités assez peu maîtrisées chez nos tout-petits, avouons-le!

Pas toujours facile de faire aimer les jeux de société à son enfant. La preuve : donnez-lui le choix entre courir tout nu dans la maison en lançant ses toutous partout OU rester assis sagement à table en attendant son tour pour tourner une image éducative en forme de brocoli. Eh bien, il y a de fortes probabilités qu’il choisisse la première option.

Les jeux de société riment avec règles, patience, écoute, respect, acceptation de l’échec… Qualités assez peu maîtrisées chez nos tout-petits, avouons-le, mais qui sont pourtant si importantes à développer. Même moi qui suis passionnée par ce loisir (j’ai fondé, il y a 7 ans, Les Trois Lys, le prix québécois qui récompense les meilleurs jeux de société pour enfants et adultes), j’ai parfois eu du mal avec certaines réactions de mes enfants. Surtout celles de mes filles qui après 5 minutes avaient plutôt envie de passer à la case « laisse-moi donc faire c’que j’veux ». Mais, heureusement ça passe, à condition de trouver des jeux qui leur plaisent et de ne pas hésiter à adapter un peu les règles ou raccourcir le temps de jeu pour que le plaisir reste au rendez-vous. Donc, restez zen et ne désespérez pas si lors des premières parties ou les suivantes, il arrive parfois que votre enfant…

  • joue et parle pendant le tour des autres;
  • décide que tous les pions lui appartiennent;
  • change les règles;
  • quitte la partie en plein milieu pour revenir à la première option (courir tout nu en lançant ses toutous);
  • pleure parce qu’il a perdu;
  • crie parce qu’il a gagné;
  • crie pour aucune raison;
  • s’endorme;
  • court autour de la table;
  • renverse son verre d’eau sur le plateau de jeu;
  • lèche une image parce que l’illustration est vraiment très réaliste;
  • invente une histoire avec le dé et le bout de pain qu’il a entre les mains;
  • cherche son pion qui vient de tomber sous la table avec tous les autres;
  • et j’en passe…

Malgré ça, continuez à essayer. Cela en vaut vraiment la peine. La qualité et la variété des jeux de société se sont tellement améliorées dans les dernières années que ce serait dommage de vous en priver. Un jour, il va y avoir un déclic et vous allez vivre de chouettes moments en famille, assis ensemble à la même table, à rire ou à réfléchir les yeux dans les yeux… à mille lieues des écrans qui vampirisent nos vies.

Catherine Goldschmidt
Je suis une drôle de maman qui adore dénicher ou inventer des jeux simples et peu coûteux pour amuser les enfants.
Toutes les chroniques de l'auteur