Comment remplir le petit estomac de votre enfant

Comment remplir le petit estomac de votre enfant
Par Stéphanie Côté, Nutritionniste

Vous faites-vous dire que votre enfant vous ressemble? Il a peut-être vos yeux, votre nez ou votre sourire, mais une chose est sûre, il n’a pas les mêmes besoins que vous. Sur le plan de l’alimentation comme beaucoup d’autres, un enfant n’est pas un mini-adulte!

 Il y a un mot qui explique et justifie cela : croissance.

Un enfant est un véritable petit chantier de construction! Entre sa naissance et l’âge de 1 an, il peut tripler son poids. C’est la période de sa vie où sa croissance est la plus rapide. Et ses besoins continuent d’être très importants durant plusieurs années.

Les besoins d’un enfant sont immenses, mais son estomac est petit. Il faut donc lui fournir une alimentation adaptée à cette particularité.

  • Premièrement, un enfant doit manger souvent. Vu sa petite taille, l’estomac d’un enfant se remplit relativement rapidement lorsqu’il mange. C’est pour cela que les collations sont très importantes chez l’enfant. Il faut lui donner l’occasion de manger souvent : 3 repas et 2 ou 3 collations par jour.
  • Deuxièmement, il faut offrir à l’enfant des aliments riches en énergie (calories) et en éléments nutritifs. Tout ce dont il a besoin doit se retrouver dans un petit volume d’aliments. On réussit cela en lui offrant des aliments nourrissants la majorité du temps. Oui, il peut manger des sucreries, un hot dog ou des croustilles de temps en temps, mais au quotidien, son menu doit voir passer l’arc-en-ciel du Guide alimentaire canadien.
  • Troisièmement, pour assurer à l’enfant suffisamment de calories et le bon développement de son cerveau, il ne faut pas lésiner sur les bons gras. Les gras (lipides) fournissent plus du double des calories, des glucides et des protéines. Vers l’âge de 6 mois, un bébé doit puiser 50 % de ses calories dans les gras chaque jour. C’est énorme! Cette proportion diminue jusqu’à atteindre environ 35 % à 2 ans. La viande, le saumon et les autres poissons gras, les oeufs, le lait à 3,25 % M.G., le yogourt fait de lait entier, le fromage, le beurre d’arachide, etc. aident à combler les besoins en gras des tout petits.


Vous devinez donc que les aliments allégés sont déconseillés aux enfants. Manquer de gras compromet non seulement leur développement, mais ça augmente aussi les risques de souffrir d’un surplus de poids à l’âge adulte. Comment? Des chercheurs français ont observé que les adultes qui avaient manqué de gras durant la petite enfance avaient un déséquilibre d’une hormone appelée leptine, impliquée dans le contrôle de l’appétit et de la prise alimentaire.

Indirectement, les matières grasses contribuent aussi à la santé osseuse. Elles sont essentielles pour que le corps absorbe certaines vitamines, dont la vitamine D. La vitamine D favorise quant à elle l’absorption et l’utilisation du calcium par le corps. Qui dit calcium dit os. Et voilà!

Malgré les besoins particuliers de votre jeune enfant, vous n’avez pas à préparer 2 repas différents pour lui et pour vous. Faites simplement en sorte de lui offrir des produits laitiers non allégés, de mettre des poissons gras au menu régulièrement, de lui servir des collations santé et de le laisser manger à sa faim aux repas.

Votre enfant vous ressemble peut-être. Cela dit, il ressemble encore plus à l’enfant que vous étiez.

Stéphanie Côté, Nutritionniste
Nutritionniste et maman de 2 enfants, j'ai un intérêt particulier pour l'alimentation des petits. Conseils enrichissants et anecdotes savoureuses sont ici au menu chaque mois!
Toutes les chroniques de l'auteur

Chroniques sur le même sujet