Ces mots d’enfant qui font rire… jaune

Ces mots d’enfant qui font rire… jaune

L’idée de ce billet m’est venue lorsque nous étions, toute la famille, au casse-croûte. Une personne de petite taille était assise à la table voisine. C’est alors que Grand Fils (2 ans et 8 mois) s’est exclamé sans aucune gêne et fier comme un paon :

istock_000007264887xsmall-  Maman! Y a un ’tit monsieur! Oui, oui, ai vu. ’garde, y a un ’tit monsieur, là!

En le montrant vigoureusement du doigt, évidemment.

Il n’y avait aucune méchanceté là-dedans, bien sûr. Il venait de voir un petit monsieur et mettait son observation en mots, comme si son attention avait été portée sur un tracteur ou un autobus d’école!

Cette anecdote m’a donné l’envie d’inviter les gens qui me suivent sur ma page Facebook Un gars, un père  à partager quelques tranches de vie où leur progéniture a aussi dit ou fait certaines choses « mémorables »...

Parfois, c’est charmant, d’autres fois, ça l’est moins! En voici quelques exemples.

Maël, 3 ans, au restaurant, en voyant une dame avec un surplus de poids, surtout au ventre

- Gaaa maman! La dame a pas besoin de flotteur comme Maël pour flotter elle! Moi aussi je veux un flotteur sur moi pour toujours flotter!

Jeune homme, 4 ans , à la pharmacie

La cosméticienne lui demande s’il aime avoir une petite soeur et il lui répond :

- Ahhh... C’est pas facile. Ma mère s’occupe moins de nous, elle nous néglige, surtout qu’elle allaite et elle passe tout son temps avec le bébé...

Victor, 3 ans, à l’épicerie, en voyant une dame avec un surplus de poids (papa nous raconte)

- Papa! Regarde la baleine!

Heureusement, il y avait des boîtes de conserve en rabais tout près et j’ai pu rétorquer :

- C’est pas de la baleine, garçon. C’est du thon!

 Caroline, 2 ans, dans la toilette d’un centre d’achats, en apprentissage de la propreté

Elle entend la dame dans la cabine voisine, se penche pour la regarder par en dessous et lui dit :

- Pipi, madame. Bravo!

 Yanis, 3 ans (maman nous raconte)

Quand mon fils avait 3 ans, j’avais pour habitude, lorsqu’il courait dans notre appartement les fesses à l’air, de lui pincer doucement les fesses en lui disant :

-  C’est à qui ces petites fesses? C’est à qui? Ce qui le faisait rire aux éclats.

Un jour, il a surpris sa grand-mère en culotte en train de se changer et c’est avec le même entrain qu’il a couru vers elle et lui a pincé les fesses en criant :

- C’est à qui ces TRÈS grosses fesses? C’est à qui?, en rigolant aux éclats.

Sa grand-mère n’a pas du tout rigolé. Il était très déçu et ne comprenait pas pourquoi la blague ne fonctionnait pas!

Les enfants d’une garderie qui font une marche (l’éducatrice nous raconte)

Une gentille petite dame passe à côté de nous et nous dit « Bonjour! »

Les enfants :

-  Juliiiiieeeee? Le monsieur parle comme une madame!!?

Moi, avec une patate chaude dans bouche :

-  Mais non, c’est pas un monsieur! C’est juste que la madame s’est fait raser les cheveux.

Les enfants, en s’adressant à la dame :

-  Bonjour Madame qui ressemble à un monsieuuuurrr!

William, 3 ans, et papa Guillaume, à l’épicerie, au moment de payer la facture

- Papa, toi tu as un gros pénis et moi j’ai un petit pénis!

Papa devient très mal à l’aise, regarde la caissière qui l’est tout autant et dit à William :

- On va en reparler à la maison!

Vos enfants vous ont-ils déjà fait vivre des moments embarrassants? Partagez-les avec nous!

Découvrez davantage de billets de Jean-François en visitant son bloguepersonnel.



 

 

 

 

 

Jean-François Quessy
Je suis un père passionné de deux garçons et je travaille comme thérapeute en relation d'aide.
Toutes les chroniques de l'auteur

Chroniques sur le même sujet