Avant d’être parents, nous étions un couple

Avant d’être parents, nous étions un couple

Un dimanche soir comme les autres...

Le plus petit qui tape sur la tête du plus grand pendant que maman lui répète « Doux, douuuxxxx…. » en lui faisant un geste délicat de la main; une petite guerre entre la chienne et moi à savoir si je réussirai à ramasser les restants du souper amassés au sol avant qu’elle ne les dévore; un panier de linge à plier; de la vaisselle; des imitations de bruits d’animaux et des éclats de rire; beaucoup trop d’eau qui revole tout autour du bain, etc.

thumbnailLa routine.

Puis, les enfants au lit.

- Et si on partait juste nous deux demain?, me demanda soudainement ma conjointe.

Demain? Comme dans « demain, après le dodo… »?

Oui, elle parlait bien de ce demain-là!

Pourquoi pas? En couple, on ne se le permet à peu près jamais! Du Lac-Saint-Jean à Québec, 3 heures de voiture, direction Village Vacances Valcartier. Pour s’amuser, sans restrictions!

La gardienne trouvée, ne restait plus qu’à prévoir une boîte à lunch.

À 7 h 30 le lendemain, nous prenions la route, avec 2 sièges d’enfants vacants à l’arrière. À quelques reprises, nous avons eu le réflexe de nous retourner pour vérifier que tout allait bien, mais nous nous sommes rapidement faits à l’idée que notre sortie d’amoureux était bien réelle.

Les glissades, les rires, le pique-nique, les averses, le retour du soleil et quelques mots sur les petits. Mais pas trop, juste assez!

Nous nous sommes même permis de quitter le Village des sports en milieu d’après-midi, préférant terminer la journée avec un petit verre et un bon repas dans un beau coin de la banlieue de Québec, paisiblement.

Bien sûr, au total, nous avons fait 6 heures de route pour aller passer 7 heures à Québec. Certains pourraient dire que c’est un peu irrationnel.

Mais, je préfère voir ça autrement…

En réalité, ce jour-là, pendant pas moins de 13 heures, je n’étais pas un père, mais j’étais un amoureux. Et c’est cet amour-là qui, à la base, m’a permis de devenir papa.

On a trop souvent, malheureusement, tendance à l’oublier et à négliger notre couple. On hésite parfois à faire de telles sorties. Pourtant, jamais on ne les regrette.

Et vous, vous permettez-vous de prendre du temps pour votre couple à travers vos responsabilités de parent?

Découvrez davantage de billets de Jean-François en visitant son bloguepersonnel.



 

Jean-François Quessy
Je suis un père passionné de deux garçons et je travaille comme thérapeute en relation d'aide.
Toutes les chroniques de l'auteur

Chroniques sur le même sujet