Allaitement: quel remède contre les mamelons douloureux?

Allaitement: quel remède contre les mamelons douloureux?
Par Kathleen Couillard, Journaliste scientifique

Les débuts de l’allaitement sont parfois difficiles. Si vous avez allaité, vous avez peut-être cherché un remède pour apaiser la douleur ressentie aux mamelons. Parmi les traitements connus, on trouve la lanoline, bien sûr. Il existe aussi les boucliers ou les compresses d’hydrogel. Enfin, la crème tout usage, dont la plus célèbre est celle du Dr Newman, peut être utilisée. Il est toutefois difficile d’établir lequel de ces remèdes est le plus efficace. C’est ce qu’ont tenté de faire les chercheurs de la collaboration Cochrane en faisant l’inventaire des études existant sur le sujet.

Selon l’analyse des chercheurs, aucun des traitements mentionnés précédemment ne diminue de façon importante la perception de la douleur par les mères. Peu importe le remède utilisé, les mamelons guérissaient en 7 à 10 jours. En fait, ces traitements ne seraient pas plus efficaces que de mettre simplement du lait maternel sur les mamelons après l’allaitement, ou même de ne rien mettre du tout!

Mentionnons toutefois que ces conclusions se basent sur un nombre restreint de femmes. En effet, les scientifiques ont retenu seulement 4 études menées sur un total de 656 femmes, car il existe très peu d’études de qualité évaluant l’efficacité des remèdes pour les mamelons. Des recherches additionnelles seront donc nécessaires pour établir avec plus de certitude le traitement à recommander dans le cas de douleurs aux mamelons.

Malgré tout, ces conclusions confirment l’avis de plusieurs experts de l’allaitement : la meilleure façon de traiter les mamelons douloureux est d’aider le bébé à avoir la meilleure prise du sein possible. Les femmes dans les études analysées par les chercheurs avaient d’ailleurs toutes bénéficié d’un suivi professionnel pour corriger la mise au sein. Les chercheurs recommandent donc d’informer les mères souffrant de douleurs aux mamelons que, peu importe le traitement utilisé, le problème devrait se régler après une semaine environ, à condition d’obtenir de l’aide pour améliorer la prise du sein.

 

Ce texte a été originalement publié sur le blogue Maman Éprouvette.

Kathleen Couillard, Journaliste scientifique
D'abord microbiologiste, je suis maintenant journaliste scientifique et maman. Je concilie donc, pour mon plus grand plaisir, science, parentalité et enfance.
Toutes les chroniques de l'auteur

Chroniques sur le même sujet