L'enfant actif et facilement distrait

L'enfant actif et facilement distrait

Mon enfant ne tient pas en place! Comment l’aider à canaliser son énergie et sa concentration?

Pour des raisons physiologiques et affectives, certains petits ont de la difficulté à rester tranquillement assis, à se concentrer et à jouer seuls. Il est important de se rappeler que de nombreux jeunes enfants se comportent ainsi; il est donc important d’éviter d’étiqueter un petit comme « hyperactif » à moins qu’il n’ait fait l’objet d’un diagnostic (TDAH) de la part d’un médecin. Avec le temps, les enfants remuants et exubérants se calment un peu et apprennent souvent à canaliser leur énergie.

Que faire?

Quelques conseils pour vivre avec un jeune enfant très actif :

  • Deux ou trois fois par semaine, prévoyez du temps pour jouer avec votre enfant. Laissez-le mener le jeu et ne prenez l’initiative que s’il vous le demande. Cela l’aidera à se concentrer et consolidera votre relation avec lui.
  • Encouragez votre enfant à faire beaucoup d’activités physiques. Sortez à l’extérieur ensemble et pratiquez des activités de motricité globale, comme courir ou sauter — ce que les enfants très actifs ont tendance à aimer. Inscrivez-le à des cours de sports organisés, comme la gymnastique ou la natation. Les enfants qui ont des problèmes de concentration ont parfois des problèmes d’équilibre et ces activités peuvent les aider.
  • Aidez votre enfant à repousser les distractions. En d’autres termes, ne lui demandez pas de mettre la table quand la télévision est branchée et que le chien court partout. Faites en sorte que son milieu soit aussi calme et tranquille que possible.
Repérez les meilleurs et les pires moments de la journée de votre enfant. Faites en sorte qu’il accomplisse les tâches les plus difficiles pour lui, et celles qui requièrent le plus de concentration, pendant les meilleurs moments. Tenez aussi compte des meilleurs et pires moments de votre journée.
  • Assurez-lui des routines quotidiennes et une structure cohérente. Les changements de routine peuvent être une source d’anxiété pour les enfants ayant de la difficulté à se concentrer et accroître leur niveau d’activité.
  • Limitez le temps passé devant la télévision, car il tend à augmenter le niveau d’activité de ces enfants. Cela ne les encourage pas non plus à pratiquer des activités bénéfiques (comme jouer à faire semblant ou lire), qui les aideront plus tard à réussir à l’école.
  • Parlez lentement et clairement à votre enfant pour lui donner des instructions. Vérifiez qu’il comprend ce que vous êtes en train de dire.
  • Ayez des attentes cohérentes en ce qui le concerne : s’il reçoit des messages confus ou contradictoires, il en sera perturbé.
  • Essayez des activités apaisantes, comme jouer dans un bain chaud ou lire une histoire paisible. Cela peut vraiment l’aider à se préparer à aller au lit.
  • Complimentez-le une fois par jour : rappelez-vous qu’il court vraiment le risque de n’entendre que des messages négatifs à son sujet, ce qui l’amènera peut-être à avoir une faible estime de soi.

 

Mon enfant a-t-il un TDAH?
Visitez notre fiche sur le trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) si vous croyez que votre enfant pourrait souffrir de ce trouble comportemental.

 

Naitre et grandir.com

Révision scientifique : Liane Comeau, Ph. D., consultante scientifique en petite enfance
Traduction et adaptation : Équipe Naître et grandir
Mise à jour : Octobre 2013

 

Photo : iStock.com/Irina Behr

À lire aussi