Faire son bilan comme parent... tout en étant bienveillant

Faire son bilan comme parent... tout en étant bienveillant
Prendre un moment pour réfléchir à nos habitudes de vie et à certains changements qui peuvent améliorer la qualité de celle-ci est sain. Conseils de Nicolas Chevrier, psychologue.

Après les bilans de fin d’année, il est sain de se fixer des objectifs pour la nouvelle année! Je ne parle pas ici des résolutions classiques (que les psychologues détestent!) comme perdre du poids, s’inscrire au gym (pas une super option en ce moment), ou arrêter de boire de l’alcool. Il s’agit plutôt de prendre un moment pour réfléchir à nos habitudes de vie et à certains changements qui peuvent améliorer la qualité de celle-ci.

Rien de mieux que des exemples pour illustrer mon idée.

Mon bilan

En confinement, ma famille et moi avons constaté que la série télé du vendredi soir La guerre des étoiles est devenue un point de ralliement. Maintenant qu’elle est terminée, nous avons concocté un programme cinéma pour les vendredis de toute la prochaine année, afin de consolider cette habitude qui nous mène à des discussions et des échanges sur des expériences communes. On sort ainsi de nos silos respectifs, qu’ils soient de nature professionnelle, personnelle (Facebook, Instagram, etc.) ou générationnelle (YouTube, TikTok et autres).

Donc, on refait.

J’ai acheté un divan un peu plus large pour que ma fille Leeloo puisse lire collée sur moi lors de mon repos littéraire du samedi après-midi. J’ai aussi prévu des moments pour jouer avec mon fils Akira à un jeu vidéo qu’il affectionne même si mes réflexes, si efficaces dans Super Mario Bros., ne sont clairement plus à la hauteur de la tâche… Ce sont des petites choses payantes, des petits bonheurs faciles… Je désire donc renforcer ces petites habitudes qui nous rendent plus heureux, qui égayent nos vies.

Donc, on refait.

L’été passé, j’ai voulu rentabiliser une sortie assez onéreuse au Musée Royal de l’Ontario en restant le plus longtemps possible pour visiter le plus possible de salles, même si les enfants ont clairement fait part de leur désaccord et de leur fatigue. Mais papa a voulu rentabiliser... Résultat : allergie généralisée de toute la famille pour les musées durant le reste des vacances.

Donc, on ne refait pas.

Être bienveillant envers soi-même

Ces bilans sont importants, mais ils doivent être faits pour assurer un avenir meilleur et non pas pour nous taper sur la tête, comme parent. Ultimement, ce qu’on veut c’est être le meilleur parent possible et, pour ça, il faut reconnaître nos failles et nos forces. Des failles dans certaines circonstances qui sont des forces dans d’autres circonstances.

Aussi efficace puis-je être pour trouver une solution aux problèmes de ma fille, parfois j’oublie qu’elle n’a pas besoin de solution. Elle a seulement besoin d’un câlin.

D’où l’importance de démontrer un peu de bienveillance face à soi-même, durant ce bilan. Toujours se rappeler que l’on fait ce qu’on peut avec les forces et les faiblesses que l’on a tous. Et parfois, force et faiblesse sont les deux faces de la même pièce, elles cohabitent main dans la main…

En fin de compte, nous sommes tous des parents qui font de leur mieux avec ce qu’ils ont. On fait des erreurs. On apprend. On refait des erreurs. L’important, c’est d’accepter de ne jamais être parfait. On est juste moins bon qu’on le sera demain…

 

Photo : GettyImages/fizkes

Commentaires (4)

  1. Jeanne Goujon 30 janvier 2021 à 13 h 08 min
    Tellement juste et simple comme petit article, et tellement pertinent ! Je suis tout à fait d'accord:)
  2. Geneviève Antonius-Boileau 31 janvier 2021 à 13 h 36 min
    Intéressant! Je remarque que la seule activité hors de la maison est à ne pas refaire, et que la plupart des choses à refaire concernent des écrans (ou un divan)... influence du coronavirus! :P Ce serait chouette d'essayer de faire ce type de bilan avec un plus grand souci d'équilibre, surtout par les temps qui courent!
  3. Marie Gauthier 1 février 2021 à 15 h 06 min
    Je seconde madame Goujon! Votre article est réconfortant et sage à la fois! On est souvent trop exigeants avec nous-mêmes, cherchons les bonheurs simples!
  4. Fatine Bellamine 2 février 2021 à 05 h 46 min
    Merci pour cet article très frais et rassurant pour les parents :)

Laisser un commentaire



En cliquant sur Soumettre, vous acceptez nos modalités d'utilisation

Partager