COVID-19: faire parler son enfant après l'école ou la garderie

COVID-19: faire parler son enfant après l'école ou la garderie
Par Marie-Ève B-Gaudin, Orthophoniste
13 mai 2020
Marie-Ève Bergeron-Gaudin, orthophoniste, décrit les conversations qu’il est possible d’avoir avec son enfant selon son âge.

Plusieurs enfants sont de retour à la garderie ou à l’école. Comme ils vivent des changements, on peut avoir envie de leur poser plein de questions, le soir venu! Voici quelques points de repères, par âge, qui vous permettront de savoir comment mieux faire parler votre enfant.

De 18 mois à 3 ans

Avant 3 ans, avoir une conversation est un défi pour l’enfant! Il peut commenter ce qu’il est en train de faire (avec un seul mot ou de petites phrases) mais pas beaucoup ce qu’il a fait dans la journée. Il n’est pas encore capable de visualiser dans sa tête les séquences d’événements passés. De 18 mois à 3 ans, l’humeur générale de votre enfant en dit souvent plus que ses mots!

De 3 à 4 ans

C’est généralement durant cette période que l’enfant commence à pouvoir raconter sa journée. Il peut donc dire qu’il a joué dehors dans la cour le matin, par exemple. Il n’est pas nécessairement habile pour donner des détails, alors l’adulte gagne à lui poser des questions pour l’aider. Les questions de type « Comment s’est passée ta journée? » et « Quand es-tu allé dehors? » sont plus difficiles à comprendre. Privilégiez des questions plus faciles comme : « À quel ami as-tu parlé? » ou « À quoi as-tu joué? »

De 4 à 5 ans

Durant cette période, l’enfant est de plus en plus habile pour participer aux conversations et raconter quelque chose qui lui est arrivé. Il peut souvent aligner plusieurs phrases qui donnent une idée du déroulement de sa journée. Il arrive aussi plus facilement à comprendre des questions qui concernent ses émotions comme « Comment t’es-tu senti? ». S’il ne répond pas, l’adulte peut lui demander : « Étais-tu joyeux ou triste? », par exemple.

Après 5 ans

De 5 à 8 ans, il est plus facile de converser avec l’enfant au sujet de sa journée. Bien sûr, certains enfants sont plus jasants que d’autres. Plusieurs enfants n’aiment pas parler de ce qu’ils ont fait. Aborder la conversation sous un angle amusant peut alors aider. Il est possible de demander, par exemple : « Raconte-moi une chose drôle de ta journée! » ou « As-tu fait une de tes activités préférées aujourd’hui? Laquelle? »

Le retour à l’école ou à la garderie demande aux enfants de s’adapter. L’important sera toujours de garder quelques minutes pour échanger avec eux à propos de ce qu’ils font ou de ce qu’ils ont fait d’intéressant, selon eux.

 

Photo : GettyImages/SolStock

Marie-Ève B-Gaudin, Orthophoniste
À la fois orthophoniste et maman, je vous parle dans mes mots du développement de la communication et du langage de mes deux enfants.
Tous les billets de l'auteur

Partager