Comment recharger nos batteries cet été?

Comment recharger nos batteries cet été?
11 juillet 2019
Manque d’attention, fatigue physique, oubli… ces manifestations normales de fatigue imposent un comportement : recharger nos batteries!

Les vacances sont à nos portes. Je ne sais pas si c‘est le cas pour vous, mais moi j’ai vraiment hâte qu’elles débutent. Comme beaucoup de travailleurs, je commence à ressentir les symptômes classiques de fatigue et d’épuisement, tels que le manque d’attention (« qu’est-ce que tu disais déjà? »), la fatigue physique (« je pourrais me coucher ici sur le plancher du métro et m’endormir en 30 secondes »), de légers problèmes de mémoire (« oh non, j’ai oublié de me pointer à cette réunion ») et d’autres encore…

D’abord, pas de panique. Ces symptômes sont des manifestations normales de fatigue. Cependant, ils commandent un comportement clair : recharger nos batteries. Mais quelle est la meilleure façon de le faire?

Selon la recherche, si on veut optimiser notre récupération, il est important durant nos vacances de planifier des activités qui peuvent être classées dans quelques-uns des quatre types d’activités ci-dessous. Elles permettront de nous reposer de notre rôle de travailleur et de vivre des expériences enrichissantes.

  1. Des activités qui vont nous permettre de nous reposer, par exemple lire sur le bord de la piscine publique, faire la grasse matinée, flâner dans un hamac, faire une sieste sur la nappe à pique-nique dans un parc, etc.
  2. Des activités qui vont nous permettre de nous détacher de notre quotidien, par exemple faire du pédalo, jouer au ballon dans un parc, marcher dans la nature une fois la nuit tombée, aller au miniputt ou à un spectacle en plein air, etc.
  3. Des activités qui nous donnent l’occasion de faire des apprentissages, par exemple s’initier au tennis grâce à un cours donné dans un parc municipal, assister à une visite guidée pour en apprendre plus sur les animaux, les trains ou tout autre sujet, etc.
  4. Des activités qui nous permettent de pratiquer notre contrôle et d’atteindre des objectifs concrets, comme faire une boîte à fleurs, fabriquer un cerf-volant, peinturer le salon, faire un Lego® avec son enfant, etc.

En fait, ce que la recherche nous dit c’est qu’on n’a pas besoin de s’exiler à Hawaii pour passer des vacances qui vont nous permettre de nous reposer. On a tout ce qu’il faut, près de chez nous, pour se reposer avec la famille. C’est un des privilèges d’habiter au Québec : il y a toujours une activité ou un festival à nos portes, une forêt ou une étendue d’eau à quelques minutes, un musée ou un terrain de baseball à un jet de pierre.

Ce qui importe, c’est de prévoir des activités qui vont rejoindre chacun des membres de la famille et permettre de prendre du repos tous ensemble. Ces moments sont souvent parmi les plus importants de l’année pour les enfants. Ils sont aussi l’occasion de renforcer les liens qui unissent les membres de la famille et de nourrir l’histoire familiale.

Alors, allez-y, sortez de chez vous, planifiez des randonnées, des visites de musées, des locations de pédalo ou de canot, des découvertes locales ou internationales! On se repose chacun de notre côté et on se retrouve en forme à la fin août pour la rentrée…

Bonnes vacances!

 

Photo : GettyImages/amyleighcook

Laisser un commentaire



En cliquant sur Soumettre, vous acceptez nos modalités d'utilisation

Partager